Prêt de 821 000 $ accordé à la Pourvoirie du lac Blanc

Photo de Pier-Olivier Gagnon
Par Pier-Olivier Gagnon
Prêt de 821 000 $ accordé à la Pourvoirie du lac Blanc
Georges Pellerin, fils du propriétaire, Mélanie Joly, ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie et Gaston Pellerin, président et propriétaire de la Pourvoirie du lac Blanc. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

ÉCONOMIE. Le tourisme est un moteur économique pour la MRC de Maskinongé et le gouvernement du Canada l’a reconnu la semaine dernière en octroyant une contribution financière remboursable de 821 000 $ à la Pourvoirie du lac Blanc de Saint-Alexis-des-Monts.

L’appui financier du fédéral vient soutenir le projet d’expansion de cette entreprise touristique, annoncé en août dernier, lequel est estimé à 2,6 millions de dollars.

Ce projet comprend entre autres la construction d’un centre multiactivités, l’agrandissement de l’auberge, de la cuisine et de la salle à manger, la modernisation des installations et l’aménagement d’une salle de conférence. En matière d’hébergement, la pourvoirie prévoit l’ajout de trois nouvelles chambres, la construction de trois nouveaux chalets ainsi que l’aménagement d’unités d’hébergement insolites. On parle ici de tipis, mais aussi de yourtes, de tentes de type prospecteur, d’une autre maison longue et d’igloos permanents.

La Pourvoirie du lac Blanc fera également l’acquisition de 10 nouvelles motoneiges et de quatre véhicules côte-à-côte (autoquads biplaces) pour son service de location. Près de 10 emplois seront consolidés ou créés avec ces investissements.

«Aujourd’hui, on vient soutenir la vision d’un entrepreneur.»

– Mélanie Joly

Cette aide financière annoncée par la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, provient de Développement économique Canada. «Aujourd’hui, on vient soutenir la vision d’un entrepreneur. On croit au potentiel touristique de cette entreprise et à celui de la région. Le secteur touristique peut se développer parce qu’il y a de bons entrepreneurs comme M. Pellerin. L’entreprise va développer et bonifier son offre de services touristiques, ses activités et va améliorer l’expérience des clients. Avec ses projets, elle sera en mesure d’attirer encore plus la clientèle internationale», confie la ministre Joly.

Victime de son succès

La Pourvoirie du lac Blanc accueille en moyenne 30 000 touristes chaque année, dont les deux tiers proviennent de l’étranger. L’entreprise aleximontoise est une destination de choix pour les Français, les Allemands, les Belges, les Italiens, les Espagnols et les Mexicains. Elle enregistre aussi plus de 20 000 visites journalières chaque année. «La demande est grande. Présentement, on essaie d’augmenter notre capacité d’accueil et d’améliorer notre offre touristique. J’ai une bonne relève et mes fils veulent continuer. C’est le moment d’en profiter pour améliorer nos installations. La clientèle internationale est très présente», raconte Gaston Pellerin, président de la Pourvoirie du lac Blanc.

«Ces gens-là viennent ici pour les sports d’hiver, pour profiter de l’hiver, pour la qualité de la neige qu’on a et pour les grands espaces. C’est convivial chez nous. Les touristes aiment les Québécois et ils adorent nous écouter parler», ajoute-t-il avec le sourire.

L’annonce du gouvernement Trudeau s’inscrit dans le cadre d’une tournée pancanadienne amorcée à l’automne dernier par la ministre Mélanie Joly. Elle vise essentiellement à rencontrer les intervenants locaux du secteur touristique dans le but de cerner les possibilités de maximiser le potentiel touristique au pays. Ces rencontres contribueront ensuite à l’élaboration de la stratégie nationale du tourisme qui permettra également de mieux soutenir les projets des entreprises touristiques comme celui de la Pourvoirie du lac Blanc.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des