Près de 100 000 nouveaux foyers desservis par Internet haute vitesse

Près de 100 000 nouveaux foyers desservis par Internet haute vitesse
Philippe Couillard, premier ministre du Québec.

LOUISEVILLE.  Le gouvernement du Canada, du Québec et des entreprises privées investissent 290 millions de dollars pour brancher près de 100 000 nouveaux foyers à Internet haute vitesse dans 14 régions du Québec, dont ici en Mauricie. Au total, ce sont près de 360 collectivités rurales et éloignées qui pourront dorénavant bénéficier d’un accès à Internet haute vitesse avec cet investissement conjoint fédéral-provincial dans le cadre des projets Branché pour innover et Québec branché. Cette annonce a été faite chez Marquis Imprimeur de Louiseville, en présence du premier ministre du Québec, Philippe Couillard, de la vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade, de la ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie, Julie Boulet et du ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains. Des 290 millions de dollars investis partout à travers la province, 87 millions proviennent du fédéral, 105 millions proviennent du provincial et 98 millions proviennent d’entreprises privées. Dans le cadre d’un appel de projets du programme Québec branché, plus de 82 projets ont été retenus au Québec. «C’est une très belle journée pour l’économie et les régions du Québec. C’est un pas de géant dans la desserte d’Internet haute vitesse pour les régions. Ça va permettre d’amener ce service nécessaire et de qualité dans toutes les régions où les citoyens sont mal desservis ou pas desservis du tout. Aujourd’hui, on en compte près de 340 000 foyers qui se retrouvent dans cette situation. Là, on prend une grosse bouchée, soit 100 000 foyers et bien sûr on va continuer», commente Philippe Couillard, premier ministre du Québec. L’absence du service d’Internet haute vitesse représente un frein pour le développement des régions et de nombreuses entreprises depuis plusieurs années. «C’est un pas majeur vers l’essor des régions innovantes entièrement branchées sur le monde et ouvertes aux collaborations locales et internationales», ajoute M. Couillard. «Notre appui à ces projets permettra de brancher un plus grand nombre de ménages et d’entreprises et concourra à la croissance de notre économie. Tout comme l’a été l’électricité au XXe siècle, l’accès à Internet haut débit de nos jours représente un puissant levier de développement numérique et socioéconomique que nous comptons exploiter pleinement, dans le cadre du Plan d’action en économie numérique et de la future Stratégie numérique, pour dynamiser l’économie du Québec et de ses régions», explique Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique. Au Québec, l’ajout de la desserte d’Internet haute vitesse représentera l’installation de près de 3 500 kilomètres de fibre optique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires