Josée Bélanger représentera les conservateurs dans Berthier-Maskinongé

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Josée Bélanger représentera les conservateurs dans Berthier-Maskinongé
Josée Bélanger. (Photo : Audrey Leblanc)

POLITIQUE. Le Parti conservateur du Canada a choisi Josée Bélanger pour représenter le comté de Berthier-Maskinongé. Enseignante en philosophie au Collège Laflèche, elle fera de l’agriculture sa priorité.

Issue d’une famille d’agriculteurs, elle se dit consciente de l’importance des agriculteurs dans l’économie du pays. «Je sais que l’agriculture est une vocation. Les agriculteurs et les agricultrices sont des gens d’affaires. On leur doit un grand respect», affirme Mme Bélanger. Dans le comté, l’agriculture est très variée. Je vais aller à la rencontre des agriculteurs et ils peuvent être certains que je vais prendre très à cœur leurs préoccupations.»

L’idée de se lancer en politique lui est venue alors qu’elle donnait un cours d’éthique et de politique. «Après le cours, il y a des étudiants qui venaient me voir pour me dire que la politique avait l’air intéressante quand j’en parlais. J’ai commencé à y songer de cette façon. Servir les citoyens a toujours été un rêve», confie-t-elle.

Et quant à sa décision de s’allier au Parti conservateur, elle est basée sur des questions d’autonomie et de rigueur. «C’est le parti qui respecte le plus l’autonomie et le champ de compétences des provinces, explique-t-elle. L’autre valeur qui me rejoint, c’est la rigueur. Quand il est question d’argent public, c’est sacré. Il faut le dépenser intelligemment. »

Mme Bélanger se décrit comme étant une personne dédiée et organisée. Elle a été officière de la Réserve navale de 1988 à 1996 avant de se diriger vers l’enseignement. Elle détient une maîtrise en philosophie de l’Université Laval. Comédienne à ses heures, elle a joué dans une dizaine de pièces de théâtre.

Dès la semaine prochaine, elle ira à la rencontre des citoyens du comté afin de connaître leurs besoins et leurs priorités.

 

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des