Plus de dix cas de morsures de chiens depuis le 3 mars

Photo de _L'Écho de Maskinongé
Par _L'Écho de Maskinongé
Plus de dix cas de morsures de chiens depuis le 3 mars

La SPA Mauricie a reçu plusieurs signalements concernant des chiens qui s’enfuient de leur terrain et qui se promènent librement dans les rues, ce qui a mené à plus d’une dizaine de cas de morsures recensés en Mauricie depuis le 3 mars, date d’entrée en vigueur du Règlement d’application de la Loi visant à favoriser la protection des personnes par la mise en place d’un encadrement concernant les chiens.

La SPA Mauricie rappelle que lors des sorties extérieures, il est important de garder son chien en contrôle en tout temps, soit bien attaché dans sa cour non clôturée ou en laisse lors des promenades. La laisse doit être d’une longueur maximale de 1,85 m.

Dans les lieux publics, entre autres,  le port du harnais ou du licou est obligatoire pour tous les chiens de 20 kg et plus.

La SPA Mauricie tient aussi à rappeler l’article 1466 du Code civil du Québec: Le propriétaire d’un animal est tenu de réparer le préjudice que l’animal a causé, soit qu’il fût sous sa garde ou sous celle d’un tiers, soit qu’il fût égaré ou échappé. La personne qui se sert de l’animal en est aussi, pendant ce temps, responsable avec le propriétaire.

Samedi dernier, l’organisme a fait de la sensibilisation sur le port du harnais ou du licou dans plusieurs parcs municipaux de Trois-Rivières et de Shawinigan.

«Étant donné que les parcs canins sont fermés, les gens se déplacent avec leur chien vers les parcs municipaux, où jeunes et moins jeunes se promènent également. De la sensibilisation sera aussi réalisée par notre équipe de patrouilleurs dans les endroits publics des territoires desservis au cours des prochaines semaines», indique Marco Champagne, directeur général de la SPA Mauricie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires