Opération Nez rouge: une cinquième année très positive

Opération Nez rouge: une cinquième année très positive
Marc Bellemare, coordonnateur, Bianca Perron, animatrice-responsable et Amélie Singcaster, adjointe à la coordination à la Maison de jeunes l'Éveil jeunesse de Louiseville. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

RACCOMPAGNEMENT. Pour une cinquième année de suite, Opération Nez rouge était en service dans la MRC de Maskinongé lors de la dernière période des fêtes.

La centrale satellite située à la Maison de jeunes (MDJ) l’Éveil jeunesse de Louiseville a permis d’effectuer 136 raccompagnements sur huit soirs. Au total, 158 présences de bénévoles ont été comptabilisées. Ces bénévoles ont raccompagné ceux et celles qui n’étaient pas en état de conduire leur véhicule pour regagner leur domicile. «Je suis très satisfait de cette cinquième année d’Opération Nez rouge à Louiseville. Le bilan est très positif. Nous avons sensiblement le même nombre de raccompagnements que l’an dernier, mais au niveau des contributions et de la vente d’articles promotionnels, c’est une année record!», se réjouit Marc Bellemare, coordonnateur de la Maison de jeunes l’Éveil jeunesse de Louiseville et responsable du service.

La soirée la plus achalandée fut celle du 14 décembre où 25 raccompagnements ont été enregistrés.

Avec la présence d’un plus grand nombre de bénévoles, la centrale satellite de Louiseville a réussi à couvrir un plus grand territoire et à effectuer des raccompagnements sur une plus longue distance. «On a eu beaucoup plus de bénévoles cette année que l’an dernier et ça fait toute une différence. Les gens viennent parce qu’ils en entendent parler et ils souhaitent vivre l’expérience. Plusieurs de nos bénévoles reviennent chaque année. L’ambiance est familiale. Nez rouge, au-delà des raccompagnements, permet aussi de briser l’isolement de certaines personnes qui font le choix de donner de leur temps», souligne M. Bellemare.

Ce dernier a également remarqué une plus grande participation du milieu des affaires dans ce service de raccompagnement. «On compte une dizaine de partenaires et commanditaires locaux cette année, ce qu’on n’avait pas nécessairement avant. Ça permet d’offrir un bon traitement à nos bénévoles. Le service est de plus en plus populaire et les gens savent que les fonds amassés reviennent à notre maison de jeunes. D’autres entreprises se sont montrées intéressées à participer financièrement l’an prochain. Sans la participation de ces gens et des bénévoles, on ne pourrait pas maintenir le service ici», précise-t-il.

Une fois les dépenses calculées et la contribution remise à la Fondation Les Amis des Estacades pour les frais d’administration, la Maison de jeunes l’Éveil jeunesse de Louiseville s’attend à recevoir plus de 5 000 $. Ce montant servira à financer différents projets et activités pour les jeunes de la région.

À l’échelle de la province, Opération Nez rouge est parvenue à mobiliser 38 475 bénévoles afin d’assurer un retour à la maison sécuritaire pour 52 578 personnes. Plus de 1,3 million de dollars a été amassé au Québec. La totalité de cette somme est redistribuée localement et permet de soutenir des organismes voués à la jeunesse et au sport amateur.

Une sixième édition confirmée

En raison du succès obtenu lors de la dernière édition, la Maison de jeunes l’Éveil jeunesse de Louiseville confirme le retour du service en 2020. Depuis sa mise en place en 2015, les intervenants de la MDJ rêvent à une pleine autonomie d’Opération Nez rouge dans le secteur de la MRC de Maskinongé. Toutefois, impossible de savoir actuellement si Louiseville volera de ses propres ailes lors de la prochaine édition. «On doit analyser différentes choses avant d’aller de l’avant avec une gestion pleine et entière localement. La popularité du service et le succès qu’on connait nous amènent à y penser. On va regarder ça dans les prochaines semaines», informe Marc Bellemare.

«Il y a beaucoup d’intérêt dans le milieu. Les gens sont généreux et ils ont à cœur la cause. Ils sont aussi conscients des conséquences de l’alcool au volant. La priorité, c’est de conserver le service d’abord et avant tout.»

Nouvelle ressource à la MDJ

Par ailleurs, pour la première fois de son existence, la Maison de jeunes l’Éveil jeunesse de Louiseville pourra compter sur une troisième ressource en permanence. La bonification du financement annuel de l’organisme et diverses sources de revenus supplémentaires ont récemment permis l’embauche à temps plein d’Amélie Singcaster comme adjointe à la coordination. Détentrice d’un baccalauréat en communication sociale de l’UQTR, Mme Singcaster est en poste 30 heures par semaine depuis le 6 janvier dernier. «Elle viendra m’épauler dans mes fonctions  et s’occupera de divers projets. C’est un bel ajout pour notre équipe. Elle nous permettra d’avoir un plus grand rayonnement. Elle va s’occuper de tout ce qui a trait à la promotion et aux communications de notre organisation. Ça fait longtemps qu’on veut davantage faire connaître notre organisme et qu’on veut développer des projets, mais faute de ressource on n’y arrivait pas. Elle nous donnera un solide coup de main», raconte le coordonnateur de la MDJ.

Le saviez-vous?

Tout au long de la campagne d’Opération Nez rouge, nombreux sont ceux qui ont utilisé l’application mobile Nez rouge. Utilisateurs comme bénévoles, ils sont 37 094 à s’être approprié cet outil qui est assurément devenu un incontournable pour un temps des Fêtes en toute sécurité.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des