Nouvelle approche, nouvelle identité !

Nouvelle approche, nouvelle identité !
William Lessard, responsable des ventes et du marketing, Martine Lessard, présidente de la Microbrasserie Nouvelle-France, Michel Bourassa, maire de Saint-Alexis-des-Monts et François-Eugène Lessard, vice-président de la Microbrasserie Nouvelle-France.

Microbrasserie Nouvelle-France

BIÈRE. Sans oublier tout ce qu’elle a accompli au cours des 20 dernières années, la Microbrasserie Nouvelle-France se tourne vers l’avenir avec une toute nouvelle vision. La famille Lessard, propriétaire de la Microbrasserie Nouvelle-France, célébrait le 20e anniversaire de l’entreprise familiale, le 18 juillet dernier, à Saint-Alexis-des-Monts. Pour l’occasion, les propriétaires ont décidé de s’offrir de nombreux changements afin de conserver sa place de leader dans un marché en plein essor. «Nous sommes jeunes, énergiques et avec la soif de la modernité. Nous voulions une image plus attirante pour la nouvelle génération. Après 19 ans, il était temps de passer à autre chose», souligne François-Eugène Lessard, vice-président de la Microbrasserie Nouvelle-France. L’entreprise a d’abord modifié son logo et l’ambiance de son restaurant pour adopter le style steampunk. «C’est ce que le futur aurait été si l’électricité n’avait pas été inventée. C’est à l’époque victorienne, avec la vapeur et à la fin des années 1800. Si la technologie avait été plus vite, ça aurait donné ce monde-là. C’est un changement de décor pour le restaurant. On change l’uniforme des serveuses et on offre un nouveau menu avec le souci d’utiliser le maximum de produits locaux», ajoute M. Lessard. Investissement majeur Pour son vingtième anniversaire, la Microbrasserie Nouvelle-France investit 600 000 $ pour agrandir ses locaux, moderniser ses équipements et finalement faire l’acquisition d’une nouvelle canneuse. «La canette, c’est le contenant de l’avenir. C’est mieux pour le transport, l’environnement et elle se récupère plus facilement. Il y a aussi un plus grand intérêt pour la canette. Ça permet un plus grand affichage et c’est plus attirant qu’une bouteille de verre. On est rendu à plus de 200 microbrasseries au Québec. Il y a plus 3 000 produits sur les tablettes et ça ne fait qu’augmenter. C’est important d’avoir une image forte et d’avoir des produits attirants pour le consommateur», confie François-Eugène Lessard tout en précisant que l’entreprise souhaite augmenter sa présence dans les événements régionaux, dont les festivals et les événements sportifs. S’attaquer aux grands brasseurs L’un des objectifs de la Microbrasserie Nouvelle-France est de s’attaquer aux grands brasseurs canadiens. Elle souhaite percer une nouvelle clientèle qui pourrait être tentée d’adopter les bières artisanales de microbrasserie. «Il faut enlever de notre tête que la bière de microbrasserie c’est noir, c’est amer et que ça goûte fort. Nos bières classiques, soit la blonde, la blanche et la rousse sont douces et s’adressent aux buveurs de bière conventionnelle. Elles sont meilleures pour la santé ou pour le goût que des bières commerciales», souligne le vice-président. Pour diversifier sa production et charmer les amateurs de bière de microbrasserie, l’entreprise lancera la gamme prestige, des bières beaucoup plus goûteuses. D’autres produits sans gluten s’ajouteront également au cours de l’été. Rappelons que la Microbrasserie-Nouvelle France a été fondée par Marc et Martine Lessard le 9 juillet 1998. Aujourd’hui, toujours épaulés par Martine, François-Eugène et William assurent la relève de cette entreprise. Cette microbrasserie fut la cinquième au Québec et la première en Amérique du Nord à produire des bières sans gluten. Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Linda Plouffe
Linda Plouffe
4 années

Félicitations les jeunes! Vous avez eu les meilleurs mentors en Martine et Marc…Bonne continuité!