Nouveau départ pour l’AFC du lac Saint-Pierre

Photo de Pier-Olivier Gagnon
Par Pier-Olivier Gagnon
Nouveau départ pour l’AFC du lac Saint-Pierre
Steve Blanchette, président de l'Aire faunique communautaire du lac Saint-Pierre. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

PÊCHE. La période de turbulence que traversait l’Aire faunique communautaire du lac Saint-Pierre (AFC-LSP) semble être chose du passé.

L’organisme vient de se donner un nouvel élan en réorganisant son conseil d’administration, notamment pour dynamiser la prise de décisions et assurer la mise en place d’un plan d’action.

«On était rendu là, il fallait faire des changements. Dans les dernières années, les gens du milieu ont manifesté beaucoup de mécontentement au niveau du fonctionnement et des services de l’aire faunique. À partir de là, il y avait un grand besoin de réorganisation. Ça prenait un vent de fraîcheur pour faire connaître l’organisme et pour lui permettre de travailler sur le mandat qui lui est confié», affirme Steve Blanchette, président de l’AFC-LSP.

Le nombre de membres siégeant au conseil d’administration a été réduit de 22 à 10 administrateurs. «Je pense que ça va permettre une plus grande efficacité. Les gens qui sont assis à cette table veulent travailler et avancer», croit M. Blanchette, en poste depuis bientôt un an.

Ces bénévoles sont issus des municipalités riveraines du lac Saint-Pierre et représentent les municipalités, la population, les pêcheurs sportifs ainsi que les organismes socioéconomiques de la région. «Ce sont des gens du milieu et ils veulent travailler conjointement avec les intervenants du milieu. Ils sont dynamiques et ont une vision proactive», estime le président.

Le principal objectif de l’Aire faunique communautaire du lac Saint-Pierre demeure essentiellement d’assurer une qualité de pêche sportive au lac Saint-Pierre par une gestion durable des ressources naturelles. Ce rôle implique des actions de protection, de valorisation, d’accessibilité, d’éducation et de concertation.

«On veut être plus près des gens et offrir une plus grande transparence»

– Steve Blanchette

«Les gens l’ont peut-être oublié, mais l’aire faunique, à la base, c’est l’organisme de gestion du lac Saint-Pierre. On gère la pêche sportive tant au niveau des aménagements que des stocks», précise Steve Blanchette.

Pour réaliser pleinement sa mission, l’organisme a récemment procédé à l’embauche d’un coordonnateur de projets. Ce poste vient remplacer celui de directeur général qui avait été aboli lors des derniers mois. L’ajout de cette nouvelle ressource s’inscrit dans une volonté accrue d’agir, notamment par la réalisation d’aménagements fauniques qui permettront d’augmenter la productivité du lac et la restauration d’écosystèmes soutenant la pêche sportive.

Accessibilité à l’information

L’Aire faunique communautaire du lac Saint-Pierre entend également mettre de l’avant une stratégie qui vise à promouvoir son organisation, son rôle et à partager une plus grande quantité d’information.

«C’est un défi important. Depuis sa création, il n’y avait pas beaucoup d’information qui circulait au sujet de l’aire faunique. C’était un aspect négligé. Pourtant, ça fait partie de notre mission d’informer, d’éduquer et de sensibiliser la population. On s’est donné le mandat de bien informer la population, les municipalités, les organismes et les pêcheurs dans les prochains mois. Notre nouvelle page Facebook sera l’un des moyens utilisés pour rejoindre les gens. On veut être plus près d’eux et offrir une plus grande transparence. L’information partagée sera simplifiée et vulgarisée.»

L’hiver dernier, les représentants de l’Aire faunique communautaire du lac Saint-Pierre ainsi que les assistants à la protection de la faune ont multiplié leurs présences sur le lac Saint-Pierre afin d’éduquer et de sensibiliser les pêcheurs sur la situation des différentes espèces de poissons, notamment la perchaude. Ils ont aussi profité de l’occasion pour partager les techniques de pêche les plus efficaces à adopter.

Cette démarche a été réalisée en collaboration avec le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, les pourvoiries et l’Académie de pêche du lac Saint-Pierre.

Moratoire sur la pêche à la perchaude

L’Aire faunique communautaire du lac Saint-Pierre profite de sa réorganisation pour se positionner en faveur du maintien du moratoire sur la pêche à la perchaude «tant qu’il sera nécessaire au rétablissement de cette population».

Selon Steve Blanchette, il serait d’ailleurs étonnant que le gouvernement procède à la levée du moratoire à court terme. «Il y a plusieurs facteurs qui affectent les stocks de perchaude et on doit s’y attaquer avant de rouvrir cette pêche. Je ne crois pas que l’état actuel de la population de perchaude permettrait des prélèvements et une pêche durable. Pour le moment, c’est trop tôt. On souhaite tous que le moratoire soit levé, mais pas à n’importe quel prix!»

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des