Mission accomplie pour le Festival de la galette en version intime 

Photo de Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Mission accomplie pour le Festival de la galette en version intime 
André Auger, président du Festival de la galette de sarrasin (Photo : (Photo archives))

Le comité organisateur du Festival de la galette de sarrasin de Louiseville dresse un bilan positif pour son édition 2021, loin du centre-ville, loin des projecteurs, bien installé dans un site fermé habituellement réservé aux nombreux motorisés.

« À notre grande surprise, les gens ont bien répondu présents et notre festival a été bien reçu. On se dirigeait vers l’inconnu cette année, surtout en changeant de site, et les gens n’ont pas été déçus. On a eu un très bon festival malgré les compromis et ç’a été fantastique », lance d’emblée André Auger, président du festival.

« On a tenu le festival sur un terrain qui nous appartient et qui servait principalement aux motorisés. L’édition 2021 nous a permis de prendre conscience qu’on peut se servir de ce terrain-là et qu’il pourrait avoir une belle utilité dans les années à venir. On est vraiment heureux de la réponse des gens même si on s’en allait vers l’inconnu. »

Bien que les chiffres n’aient pas encore été officiellement compilés, le comité organisateur du festival estime que tout près de 7000 visiteurs se sont présentés au festival. Les spectacles ont également attiré l’attention des visiteurs, même si le premier week-end a été plus difficile au guichet.

« Les spectacles étaient très bons et j’ai eu la chance d’assister à chacun. Par contre, on ne se fera pas de cachette que la température n’a pas été clémente lors du premier week-end. Il faisait quand même froid à tous les spectacles. Lors du deuxième week-end, là, on a eu de bonnes températures, et les assistances étaient bonnes », ajoute M. Auger.

Évidemment, si la Santé publique le permet l’an prochain, le Festival de la galette de sarrasin de Louiseville retrouvera sa location habituelle, soit sur la rue principale, au centre-ville.

« Évidemment, on va devoir attendre et on ne peut pas faire de promesse pour le moment. C’est certain que si tout est de retour à normale, nous allons retrouver notre centre-ville pour y tenir notre festival. »

« Pour ce qui est de notre traditionnelle parade, c’est certain que son absence a manqué aux visiteurs. On parle quand même d’une de plus belles parades en région éloignée qui n’a pas pu avoir lieu, malheureusement, cette année », conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
joseph DELWART
joseph DELWART
1 mois

bravo à l’équipe du festival ! et à la volonté de son Président A.AUGER
pour cette réussite
en espérant se revoir en 2002
Joseph DELWART
comité de jumelage « Louiseville-Cerfontaine en Belgique »