Mesures d’urgence et ouverture des arénas

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Mesures d’urgence et ouverture des arénas
Les citoyens de Saint-Alexis-des-Monts doivent faire bouillir l'eau une minute avant de la consommer.

PANNES. En raison des nombreuses pannes de courant sur le territoire, les municipalités de Saint-Boniface et de Saint-Mathieu-du-Parc sont en mesures d’urgence. La mobilisation de la municipalité de Saint-Boniface est générale afin d’assurer les services aux citoyens. «Les choses se déroulent rondement malgré la complexité de la situation que provoquent les pannes de courant en cascade. La Sûreté du Québec assure une vigilance continue», peut-on lire dans un communiqué acheminé aux médias. Voici les principales directives: évitez d’ouvrir trop souvent la porte du congélateur et du réfrigérateur afin que les aliments se conservent plus longtemps; triez les aliments en cas de panne de courant prolongée; n’utilisez pas à l’intérieur un appareil de cuisson conçu pour l’extérieur; baissez les thermostats au minimum pour empêcher une surcharge lorsque le courant sera rétabli; gardez une lampe branchée pour savoir quand le courant sera de retour; et suivez les règles d’utilisation de votre système de chauffage d’appoint. Si vous devez évacuer et que vous n’avez pas la mobilité nécessaire ou si vous connaissez une personne à risque, contactez le 819 535-3811 poste 3101. Le centre d’hébergement à l’hôtel de ville est ouvert pour la population. Au moment d’écrire ces lignes, 2325 résidences sur 2437 sont privées d’électricité à Saint-Boniface. À noter que la municipalité de Saint-Mathieu-du-Parc est aussi en mesures d’urgence. La totalité des 1351 foyers est sans électricité. À Sainte-Angèle-de-Prémont, la municipalité ouvre à la population la salle municipale pour ceux qui désirent se réchauffer ou pour faire charger les cellulaires. Dans le secteur, Hydro-Québec prévoit rétablir l’électricité d’ici la nuit. De son côté, la Municipalité de Charette invite les citoyens qui n’ont pas d’électricité à communiquer avec elle au 819-221-2095 si des besoins particuliers se font sentir. Monoxyde de carbone Selon le ministère de la Sécurité publique, plusieurs cas d’intoxications au monoxyde de carbone (CO) sont répertoriés chaque année au Québec. Ce phénomène semble survenir plus particulièrement lors de la saison froide lorsque les appareils de chauffage fonctionnent à plein régime et que des abris temporaires pour les véhicules sont installés. Les combustibles tels que le bois, le propane, le mazout, le gaz naturel et l’essence, souvent utilisés pour alimenter certains appareils de cuisson, de chauffage ou différents types d’outillages (une génératrice par exemple), peuvent être des sources de monoxyde de carbone, un gaz imperceptible par l’humain et potentiellement mortel. Les bébés, les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies respiratoires ou cardiaques sont plus sensibles aux effets du CO. Le Service de sécurité incendie de la Ville vous invite donc à être très prudent si vous utilisez des appareils pouvant émettre ce type de gaz. Il est recommandé de prendre les mesures nécessaires afin d’éviter toute mauvaise surprise. Pour en savoir plus : https://www.securitepublique.gouv.qc.ca/securite-incendie/prevenir-incendie/conseils-prevention/monoxyde-carbone.html (Avec la collaboration de Pier-Olivier Gagnon)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires