Maski s’ramasse: place à la première édition

Maski s’ramasse: place à la première édition

ENVIRONNEMENT. Le Comité citoyen carboneutre de la MRC de Maskinongé invite la population à participer à la première édition de Maski s’ramasse les 24 et 25 avril prochains.

Cet événement, organisé dans le cadre du Jour de la Terre, consiste à embellir son milieu de vie en ramassant les déchets autour de sa propriété ou dans les lieux publics. «L’idée nous est venue l’an dernier quand nous avons vu qu’une citoyenne de Saint-Étienne-des-Grès, Caroline Laforme, avait lancé cette activité-là dans sa municipalité. Ça a inspiré les membres du comité. On s’est dit que ça pourrait être intéressant d’élargir ça à l’ensemble de la MRC. En raison de la COVID, on avait décidé d’annuler l’activité l’an passé, mais nous relançons le projet cette année», explique Geneviève Richard, porte-parole et membre du comité.

Avec cette vaste opération de nettoyage, le Comité citoyen carboneutre de la MRC de Maskinongé souhaite sensibiliser la population à l’importance de protéger l’environnement. «On vient souligner le Jour de la Terre d’une belle façon et en même temps, on veut que les gens participent à l’amélioration de leur milieu de vie avec ce geste significatif», ajoute-t-elle.

Les organisateurs précisent que les mesures de distanciation physique doivent être respectées en tout temps et qu’il revient à chaque participant de prendre les précautions nécessaires pour assurer sa sécurité. Le respect des bulles familiales est de mise.

Appel à la mobilisation

Les membres du comité lancent également le défi aux 17 municipalités de la MRC de Maskinongé de participer à l’événement. Les municipalités de Saint-Élie-de-Caxton, Saint-Paulin, Saint-Sévère, Saint-Barnabé et Sainte-Ursule ont déjà confirmé leur adhésion. «On souhaiterait idéalement que toutes les municipalités embarquent dans ce mouvement. C’est une activité gratuite, familiale et accessible à tous. On trouve que c’est une belle activité de printemps dans les circonstances actuelles. En plus de prendre l’air, les gens posent un beau geste pour l’environnement et leur milieu», affirme Mme Richard.

Les municipalités participantes partageront les détails de l’événement sur leurs plateformes de communication. De plus, elles identifieront un ou des lieux d’accumulation des déchets et mettront à la disposition des participants des contenants pour déposer les détritus trouvés. «Les amas de déchets seront photographiés, car on souhaite qu’une petite compétition amicale s’installe entre les municipalités participantes. On veut que ça devienne un événement annuel et une habitude dans la MRC», mentionne-t-elle.

Rappelons que le Comité citoyen carboneutre de la MRC de Maskinongé, issu du projet En route vers la carboneutralité de la MRC de Maskinongé, a pour objectif de sensibiliser la collectivité aux enjeux liés aux changements climatiques par la mise sur pied de différentes activités accessibles et gratuites.

La première édition de Maski s’ramasse a lieu les 24 et 25 avril. Les détails de l’événement sont disponibles sur: https://www.facebook.com/comitemaski

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires