Louiseville: un complexe municipal au centre-ville?

Louiseville: un complexe municipal au centre-ville?
Yvon Deshaies, maire de Louiseville (Photo : Pier-Olivier Gagnon)

LOUISEVILLE. La Ville de Louiseville travaille à ériger un tout nouveau bâtiment municipal au centre-ville. Cette infrastructure publique permettrait de réunir sous le même toit une salle multifonctionnelle et la bibliothèque Jean-Paul-Plante.

Pour favoriser la construction de ce complexe, les élus ont autorisé, lors de la séance du mois d’avril, une dépense de 200 000$ pour l’achat de la propriété voisine de la Maison du Commis-Voyageur, elle-même adjacente à l’hôtel de ville.

En plus du terrain, Louiseville devient propriétaire de la résidence qui s’y trouve. La Ville prévoit d’ailleurs procéder à sa démolition à la fin de 2020 ou en 2021.

«Ce n’est pas normal qu’une ville n’ait pas de salle communautaire.»

– Yvon Deshaies

Le conseil municipal a aussi fait l’acquisition dernièrement du terrain où se trouvait l’ancien bar laitier Gelato pour la somme de 47 500$ ainsi que le terrain qui appartenait à la famille Lygitsakos, propriétaire du restaurant El Greco Pizzeria, pour 60 000$. Avec l’achat de ces trois terrains, la Ville de Louiseville estime maintenant avoir suffisamment d’espace pour réaliser son projet.

«Je rêve depuis longtemps d’avoir une belle salle communautaire au centre-ville. Elle serait bien située et ce serait plus facile pour les gens de s’y rendre. C’était quand même bien ce qu’on avait avant, mais ce n’était pas une salle comme on en voit ailleurs. À 115 ou 120 personnes, nous étions serrés», rapporte le maire Yvon Deshaies.

Louiseville souhaite aménager une salle de réception au rez-de-chaussée, dont la capacité serait de 250 personnes assises, et une bibliothèque à l’étage de cette bâtisse équipée d’un ascenseur. Il n’est toutefois pas question d’héberger des organismes communautaires à l’intérieur, à moins que la MRC de Maskinongé montre un intérêt envers le projet.

«C’est un besoin à Louiseville. Ce n’est pas normal qu’une ville n’ait pas de salle communautaire. Toutes les municipalités en ont une. Ça permet de tenir différents événements, de rassembler notre population et d’organiser des activités. Ça va venir égayer notre centre-ville», mentionne M. Deshaies.

Ce dernier ne croit pas en un problème de stationnement malgré la localisation de ce bâtiment. «À l’arrière, on pense que le terrain pourrait comprendre une quinzaine de cases de stationnement. Les gens pourront se stationner dans les rues à proximité, dans notre stationnement à côté de l’hôtel de ville ou à l’église. Ce n’est pas vraiment un problème», assure-t-il.

La Ville de Louiseville n’a plus de salle communautaire depuis la fermeture de son centre communautaire, en septembre 2018. La bibliothèque qui se trouvait à cet endroit a été déménagée dans un espace locatif au centre-ville.

Ce projet, qualifié de majeur par le maire, figure au sommet des priorités de l’actuel conseil municipal. La construction de ce complexe, prévue en 2021 ou 2022, nécessitera un investissement de plus d’un million de dollars.

Yvon Deshaies précise que la participation financière des gouvernements du Québec et du Canada est requise pour réaliser ce projet. «On va bientôt travailler sur les plans et on va solliciter l’aide des gouvernements pour nous permettre d’avoir ce beau bâtiment-là. L’objectif, c’est d’avoir des subventions couvrant au moins 50% des coûts. Il y a des programmes disponibles. On ne se presse pas, car on veut bien faire les choses. On garde les terrains pour notre salle. L’idée, c’est d’aller chercher le maximum de subventions», termine-t-il.

Si la santé le permet, M. Deshaies a bien l’intention d’être candidat à la mairie de Louiseville en 2021 et il espère pouvoir participer à l’inauguration officielle de ce nouveau complexe en tant que maire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires