Louiseville compte encourager encore plus les entreprises d’ici

Louiseville compte encourager encore plus les entreprises d’ici
(Photo : Pier-Olivier Gagnon)

ÉCONOMIE. La Ville de Louiseville souhaite se donner les moyens d’accorder davantage de contrats aux entreprises locales et régionales, dans la mesure du possible.

En cette période de crise liée à la COVID-19, les entrepreneurs traversent des moments difficiles. Face au déclin de leur chiffre d’affaires, plusieurs entreprises pourraient être menacées de cesser leurs activités en l’absence de soutien.

Ainsi, dans l’objectif de contribuer à la reprise économique et d’aider les entreprises locales dans la poursuite de leurs opérations, la Ville de Louiseville envisage plus que jamais de favoriser l’achat local dans l’octroi de ses contrats. «Nous sommes très sensibles à la réalité que l’on vit présentement. La Ville confie autant que faire se peut ses contrats localement et régionalement. C’est une façon de faire dans notre administration depuis plusieurs années. C’est déjà ancré dans nos mœurs. Cependant, j’ai demandé à mon équipe de regarder si on pouvait faire plus. Même si on fait déjà bien les choses, je veux voir si on peut faire encore mieux», rapporte Yvon Douville, directeur général.

En bas de 25 000$, les municipalités peuvent octroyer un contrat de gré à gré sans mise à concurrence. Pour les contrats entre 25 000$ et 100 000$, une invitation à soumissionner doit être envoyée à au moins deux fournisseurs. Lorsqu’un contrat nécessite un investissement de 100 000$ et plus, un appel d’offres public est nécessaire. Le contrat est alors attribué au plus bas soumissionnaire conforme.

Or, Louiseville regarde actuellement la possibilité de modifier sa Politique de gestion contractuelle afin d’y inclure de nouvelles dispositions de manière à favoriser encore plus l’achat local. «Il faut bien examiner l’aspect légal pour faire les choses correctement. Il y a déjà certaines villes qui l’ont fait. On n’exclut pas à Louiseville de le faire aussi. Il faut d’abord être conforme aux orientations gouvernementales par rapport à ça», ajoute M. Douville.

Que ce soit pour les contrats de construction, d’approvisionnement ou de services, la Ville précise qu’elle n’hésite pas à avoir recours aux entreprises locales lorsque les prix sont raisonnables et que la qualité est au rendez-vous.

Rétablissement du taux d’intérêt à 15%

Lors du conseil municipal de mai, la Ville de Louiseville a rétabli la pénalité associée au retard de paiement des taxes municipales. Rappelons que pour venir en aide aux citoyens qui se trouvaient dans une situation financière précaire en raison des mesures de confinement et de lutte contre la COVID-19, le conseil municipal avait annoncé, le 24 mars dernier, la réduction du taux d’intérêt des taxes municipales de 15% à 0% sur tous les soldes en retard. Cette mesure était valide jusqu’au 11 mai dernier.

 

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

1
COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Réal Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Réal
Invité
Réal

COVID pas COVID, la Ville devrait toujours encouragé son économie pour les contrat de mois de 100 000 $. Je serais curieux de savoir le montant que ça représente chaque année. Possiblement plus d’un million $ qu’on pourrait garder chez nous en retombée… Monsieur le maire, il est temps de changer votre vision.