L’imprimerie de Louiseville est vendue

Par superadmin
L’imprimerie de Louiseville est vendue
Transcontinental Inc. a annoncé lundi la vente des actifs de ses imprimeries de livres de Louiseville et de Sherbrooke.

Transcontinental Inc. a annoncé lundi la vente des actifs de ses imprimeries de livres de Louiseville et de Sherbrooke.

À la suite d’un examen de son modèle d’affaires et de ses objectifs stratégiques à long terme, Transcontinental inc. a confirmé la vente des actifs de ses imprimeries de livres Transcontinental Gagné, à Louiseville, et Transcontinental Métrolitho, à Sherbrooke, à Marquis Imprimeur inc., de Cap-Saint-Ignace, une entreprise spécialisée dans l’impression de livres.

Dans l’industrie hautement concurrentielle des dernières années, Transcontinental inc. entend poursuivre sa production uniquement dans certaines spécialisations, dont celle de l’impression de livres quatre couleurs sur presses rotatives du marché de l’éducation destinés aux marchés du Québec, du Canada et des États-Unis, un créneau qui la différencie et fait sa renommée. Elle y connaît d’excellents résultats et entrevoit avec confiance son développement.

«Cette décision de nous départir des actifs de nos usines de Sherbrooke et de Louiseville a été longuement réfléchie, a dit le président et chef de la direction de Transcontinental inc., François Olivier. Au cours des derniers mois, nous avons fait des choix stratégiques à la lumière du marché de l’impression de livres en évolution. Nous sommes convaincus que nos clients du livre monochrome et deux couleurs au Québec continueront d’être bien servis par le nouvel acquéreur. De notre côté, nous demeurons avantageusement positionnés pour répondre aux exigences de nos clients à la recherche des meilleures solutions marketing dans nos différentes sphères de spécialisation, dont l’impression de livres éducationnels.»

Marquis se hisse au rang de leader américain

Cette transaction permettra à Marquis de se hisser au rang des leaders en Amérique du Nord dans l’impression de livres et de développer de nouveaux marchés et de nouveaux produits.

«L’acquisition de ces actifs s’inscrit dans le plan d’affaires de Marquis qui désire continuer à croître au Canada et sur les marchés étrangers, à partir du Québec, a déclaré Serge Loubier, président de Marquis. Ces nouveaux actifs, la variété des contenus et le talent de nos employés nous permettront de saisir des opportunités d’affaires intéressantes. Si nous en sommes à cette étape aujourd’hui, c’est grâce à la confiance de nos clients et nous continuerons à innover et à rayonner ensemble.»

Au cours des prochaines semaines, Marquis rencontrera les nouveaux employés, se familiarisera avec les actifs acquis et mesurera leur plein potentiel quant au plan d’affaires de la compagnie.

La compagnie possède déjà trois usines de production, soit Marquis Cap Saint-Ignace, Marquis Montmagny et Marquis Laurentien à Saint-Augustin, en plus d’un atelier de production graphique et de prépresse à Sherbrooke et un autre à Québec, et un bureau des ventes à Montréal. Marquis est établie à Montmagny depuis 1937.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires