Les festivaliers toujours aussi nombreux

Par superadmin
Les festivaliers toujours aussi nombreux
Près de 100 000 personnes étaient réunies pour le traditionnel défilé à cachet folklorique.

ÉVÈNEMENT.  La 39e édition du Festival de la galette de sarrasin de Louiseville s’est terminée, le 8 octobre dernier, avec le traditionnel défilé à cachet folklorique et le couronnement de la reine-meunière.

Alors que le soleil était bien présent pour le premier week-end de l’évènement, les organisateurs ont dû composer avec quelques épisodes de pluie lors des derniers jours. Heureusement, cette pluie a cessé tout juste avant la présentation du populaire défilé auquel près de 100 000 personnes ont participé.

«La parade, c’est toujours un moment très attendu par les festivaliers. On pense toutefois qu’il y avait un peu moins de gens cette année que lors des années précédentes. Il y avait beaucoup de gens sur la rue Saint-Laurent, mais peut-être un peu moins dans les autres rues», confie André Auger, président du Festival de la galette de sarrasin de Louiseville.

Ce dernier confirme que le défilé était également moins long que par les années passées, notamment en raison du désistement de plusieurs personnes qui, en raison de la température incertaine, ont préféré demeurer à la maison.

Malgré tout, le comité organisateur du festival dresse un bilan positif de cette dernière édition. «On constate une très bonne participation aux différents spectacles présentés à la Place Canadel. Pour plusieurs d’entre eux, les attentes ont été dépassées. Les gens ont très bien répondu», se réjouit M. Auger.

Tout au long des dix jours de festivités, Brigitte Boisjoli, Yves Lambert, Les Armstrong, Travis Cormier, Les Cousins Branchaud, le groupe Artifaille Trad et les Campagnards ont diverti la foule. On note toutefois une foule plus importante lors du spectacle du groupe Kaïn. «La salle n’était pas à pleine capacité, mais on a remarqué que nous avions beaucoup de spectateurs. C’est une bonne nouvelle parce qu’on avait essayé quelque chose de nouveau cette année. On voulait vérifier la réponse du public avec moins de chaises pour accueillir plus de monde debout et les gens ont bien répondu. L’an prochain, on pourrait essayer des plus grands noms et on estime que la réponse pourrait être aussi bonne», croit le président.

Une place pour les jeunes
La manque d’activités ou de structures pour les jeunes a fait l’objet de mécontentement dans le public lors du festival. L’organisation confirme qu’elle se penchera sur la question. «Lorsque je suis entré en poste à la présidence, je l’avais dit qu’il n’y avait pas grand-chose pour les enfants et pour les jeunes familles. Par contre, on ne peut pas tout virer à l’envers en l’espace d’un an ou deux. C’est certain que ça fait partie des priorités. On a installé des jeux gonflables le dernier samedi, mais pour le 40e anniversaire on va faire mieux que ça. On veut faire un petit parc pour les jeunes ou trouver un terrain pour les familles qui va revenir année après année. Ça prend de la planification et on ne voulait pas faire quelque chose à la dernière minute. On pense à plus long terme», admet André Auger.
Rappelons que la 39e édition a également été marquée par le décès de Jules Baribeau, alias le Père Sarrasin, véritable ambassadeur de l’évènement. Les intervenants et personnalités publiques n’ont pas manqué l’occasion de saluer sa contribution tout au long de l’activité.

Le Festival de la galette de sarrasin de Louiseville fêtera son 40e anniversaire l’an prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires