Les entreprises manufacturières réclament des formations mieux adaptées à leurs besoins

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Les entreprises manufacturières réclament des formations mieux adaptées à leurs besoins
Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et député de Trois-Rivières. (Photo : Photo : Marie-Eve Alarie)

L’enquête sur la main-d’œuvre manufacturière en Mauricie, menée auprès de 70 entreprises industrielles, a démontré que l’on doit réinventer la formation offerte aux futurs travailleurs afin qu’elle corresponde davantage aux besoins des entreprises.  

Menée par la firme Ad Hoc Recherche, cette enquête avait pour objectif de recenser les besoins en matière de compétences recherchées dans les entreprises manufacturières régionales. L’étude cherche également à répondre à des problématiques de rareté de main-d’œuvre.

À la lumière des résultats obtenus, les formules personnalisées en milieu de travail et les courts programmes dont le contenu peut être adapté aux besoins spécifiques des personnes inscrites semblent être les avenues les plus prometteuses pour aider les entreprises à mieux former leurs employés.

Parmi les solutions proposées, on recense la formation sur mesure donnée en entreprise, des formules d’accompagnement/coaching individualisé ainsi que l’accès à un conseiller en formation pour établir les besoins particuliers de l’entreprise.

Une seconde phase de ce projet prévoit le développement de moyens concrets pour répondre aux besoins répertoriés, notamment par l’adaptation des programmes de formation professionnelle, collégiale et universitaire, la formation continue, la formation et les stages en entreprise ainsi que de nouveaux modes d’apprentissage.

«Il faut que le secteur de l’enseignement s’adapte et s’ouvre à de nouvelles façons de faire parce que les entreprises recherchent de plus en plus de l’expérience et pas seulement un diplôme», soutient le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet.

Rappelons que cette enquête, soutenue par le Conseil régional des partenaires du marché du travail, a été réalisée en collaboration avec les Manufacturiers de la Mauricie et du Centre-du-Québec, les Cégeps de Trois-Rivières et de Shawinigan ainsi que le ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires