Les emplois sont sauvegardés chez Groupe RCM

Par superadmin

Le Groupe RCM et ses 183 employés ont finalement obtenu la nouvelle qu’ils attendaient depuis déjà plusieurs mois, c’est-à-dire l’appui du gouvernement et son approbation à un plan de relance qui avait été déposé lors des dernières semaines.

En effet, le gouvernement du Québec versera un total de 750 000$ au Groupe RCM. Cette contribution financière permettra de procéder à l’achat d’équipement et de machinerie, en plus de soutenir le fonds de roulement de l’entreprise de Yamachiche durant sa période de transition. Un partenaire privé se joint également au Groupe RCM, il s’agit de l’entreprise Soleno de Saint-Jean-sur-le-Richelieu, un important manufacturier de produits de maîtrise de l’eau pluviale, comme les drains agricoles. Cette entreprise était déjà un important client et elle deviendra maintenant propriétaire de 60% des actifs de RCM.

Cette nouvelle réjouit le président et directeur général du Groupe RCM. «C’est une très bonne nouvelle, ça met fin à la période d’incertitude. La population de la Mauricie nous a également beaucoup encouragés et on sent que nos actions ont été supportées. Il nous reste quelques points à finaliser avec Soleno dans la création d’une nouvelle organisation, mais ça va se faire d’ici peu», affirme Michel Camirand.

Le scénario de relance qui a été accepté par le gouvernement en était un que chérissait particulièrement le Groupe RCM. «Celui qui a été retenu, c’est celui qu’on préférait le plus des trois scénarios que nous avons déposés, car c’est celui-ci qui nous avantageait le plus. Ce scénario est riche de potentialité pour le développement de l’usine de Yamachiche, soit la création d’emplois, de futurs investissements, le développement de l’entreprise et de la technologie qu’on a ici», explique le PDG.

Le gouvernement croit au Groupe RCM

La ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Élaine Zakaïb trouvait important de soutenir cette entreprise qui emploie des personnes ayant des limitations physiques ou intellectuelles.

«La mission sociale de l’entreprise et le recyclage c’est important. De plus, il faut se rendre compte qu’au Québec on enfouit beaucoup et je veux qu’on recycle plus. Notre gouvernement a pris le virage du développement durable, ce qui comprend le développement social, économique et environnemental et cette entreprise-là a les trois aspects», raconte la ministre qui a bien confiance que l’entreprise de Yamachiche évoluant dans un domaine d’avenir connaîtra du succès avec ce nouveau partenariat.

Soleno voit du bon oeil ce partenariat

Avec ce partenariat, l’entreprise Soleno s’approvisionnera de plastique du Québec et permet du même coup d’assurer la pérennité des emplois en augmentant le volume du Groupe RCM. «Nous sommes très heureux de nous joindre au Groupe RCM. Comme toutes bonnes entreprises, RCM a des rêves et veut innover. Le plastique est devenu plus important pour eux et il se cherchait des clients qui consomment énormément de plastique, Soleno est une des entreprises qui utilise le plus de plastique recyclé au Québec, alors c’est comme ça que nous sommes arrivés ici», mentionne le président de Soleno, Alain Poirier qui a visité pour la première fois le Groupe RCM en 2010 et qui ne croyait jamais devenir partenaire avant juillet dernier avec le Groupe RCM où une opportunité d’affaires s’est présentée.

La direction de l’entreprise du Groupe RCM évalue la possibilité de faire des travaux évalués à 1.3M$ afin de compléter, d’améliorer le procédé industriel en place et procéder à l’achat d’équipements pour être en mesure de transformer adéquatement les pellicules de plastique et autres emballages.

Rappelons qu’en février dernier, la direction de l’entreprise de Yamachiche avait annoncé aux employés des entreprises de Yamachiche, Trois-Rivières et Saint-Étienne-des-Grès un licenciement collectif suite à des difficultés financières.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires