L’école Saint-Joseph appelée à changer de nom

L’école Saint-Joseph appelée à changer de nom
La transformation de l'école Saint-Joseph devrait débuter ce printemps (Photo : Pier-Olivier Gagnon)

MASKINONGÉ. L’école primaire Saint-Joseph de Maskinongé aura un nouveau nom. Le conseil d’établissement de cette école souhaite profiter de la construction du Lab-École pour modifier l’appellation de ce lieu d’enseignement.

«On va bientôt avoir une nouvelle école à Maskinongé, soit la fusion de l’école Marie-Immaculée et de l’école Saint-Joseph. On veut un nouveau nom pour marquer ce nouveau départ», explique le directeur, Martin Fréchette.

Rappelons que l’école primaire Marie-Immaculée est complètement fermée depuis l’apparition de fissures sur les murs et les fondations du bâtiment, en février 2017. Un plan de relocalisation avait aussitôt été mis sur pied afin de permettre aux 76 élèves de cette école de poursuivre leur année scolaire au centre communautaire de la localité. Les études géotechniques et les inspections menées sur le bâtiment ont révélé qu’il aurait été très coûteux de rénover cette école. Par conséquent, le Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy avait décidé de concentrer ses énergies sur l’agrandissement de l’école Saint-Joseph, située de l’autre côté de la rivière.

Ainsi, les 160 élèves, répartis dans les deux bâtiments, seront réunis sous le même toit dès l’ouverture du Lab-École, en septembre 2022. «On fusionne deux bâtisses et deux équipes de travail. On trouvait que c’était une belle occasion de donner un nouvel élan. En même temps, on voulait aussi éliminer l’aspect religieux associé au nom actuel de l’école et impliquer la communauté dans cette démarche-là», souligne M. Fréchette.

Concours

Un comité a été formé pour piloter ce projet. Il est composé d’Éloïse Arsenault et d’Alyssa Brodeur, élèves de l’école, Karine Boudreault et Marc-Olivier Lacasse, parents, Carole Dumontier, Martin Trudel, Kim St-Yves, Annie Gagnon et Martin Fréchette, membres du personnel de l’école, Jacques Damphousse, président de la Société d’histoire et de généalogie de Maskinongé ainsi que de Roger Michaud, maire de Maskinongé et représentant de la municipalité. «On s’est réuni trois fois pour établir la marche à suivre et on a décidé de lancer un concours», affirme le directeur.

Les membres du comité invitent donc la population et les élèves à proposer un nouveau nom. «N’importe qui peut faire une proposition. On ne veut pas avoir le nom d’une école qui existe déjà. On cherche quelque chose de différent. Il doit idéalement faire référence à l’histoire ou à des particularités de Maskinongé», révèle Martin Fréchette.

Les gens intéressés par le concours peuvent soumettre leurs idées et les raisons s’y rattachant par la poste à École St-Joseph – 40, rue St-Aimé, Maskinongé, QC, J0K1N0, par courriel à: mimma@csduroy.qc.ca ou par téléphone au 819-840-4332, et ce, avant le 11 février prochain.

Toutes les propositions reçues seront analysées par le comité. «On s’attend à recevoir plus d’une centaine de propositions. Le rôle du comité sera de ramener ça à entre quatre et six propositions. Il y aura ensuite une période de votation. Tous les foyers de Maskinongé et les membres du personnel recevront une enveloppe avec un bulletin de vote et une feuille explicative. Les gens seront invités à voter pour le meilleur nom et à retourner leur choix par la poste. Les votes seront comptabilisés et on connaîtra le nom qui sera retenu. On s’attend à une belle participation», mentionne M. Fréchette.

Le conseil d’établissement de l’école devra se prononcer sur la proposition la plus populaire et l’approuver avant d’en informer le Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy.

Chantier du Lab-École

Les travaux d’agrandissement et de rénovation de l’école Saint-Joseph doivent débuter ce printemps. Tout semble indiquer que l’échéancier prévu sera respecté, et ce, malgré la pandémie. «Le processus suit son cours et ça va très bien. Nous sommes dans les dernières étapes. Le principe de base, les plans, les ajouts et les modifications ont été acceptés par le ministère, en novembre dernier. On finalise présentement les derniers détails, notamment au niveau architectural», confie le directeur.

Le chantier débutera en mai prochain par la démolition du gymnase de l’école. «Il y aura des travaux pendant que les élèves seront à l’école. On regarde pour voir comment on peut éviter de nuire aux élèves, car il y aura aussi de l’excavation et la préparation d’autres éléments pour les nouveaux bâtiments», fait savoir M. Fréchette.

Ce dernier précise que les élèves de deuxième et troisième cycle de l’école Saint-Joseph seront à leur tour relocalisés au centre communautaire lors de la prochaine année scolaire (2021-22). Des installations modulaires seront temporairement aménagées dans le stationnement pour accueillir les enfants.

Le projet de Lab-École de Maskinongé est évalué à 12,5 millions de dollars.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires