L’école Saint-Joseph adopte son nouveau nom

Stéphanie Paradis
L’école Saint-Joseph adopte son nouveau nom
(Photo : Pier-Olivier Gagnon)

MASKINONGÉ. Lors de la rencontre du conseil d’établissement du 12 avril dernier, les membres ont adopté officiellement le futur nom de l’école Saint-Joseph, soit l’école des Cerisiers, confirmant ainsi le choix du public où 55,2% des citoyens avaient voté pour ce nom.

Ainsi, septembre 2022 marquera un tournant pour les élèves de Maskinongé avec une école complètement rénovée et agrandie, en plus d’un tout nouveau nom.

En mars dernier, les gens de la communauté et les membres du personnel pouvaient voter entre trois noms, soit l’école de la Clé-des-Champs, l’école des Trois-Moulins ou l’école des Cerisiers. Sur les 1242 bulletins de vote transmis, l’école a reçu 679 bulletins complétés, soit un taux de participation de 54,7%.

«C’est phénoménal comme taux de participation!, s’enthousiasme Martin Fréchette, directeur de l’établissement scolaire. C’est un très gros taux de participation, surtout pour ce type de vote». M. Fréchette croit que le processus avec lequel le comité a procédé à la sélection du nouveau nom a d’ailleurs facilité la tâche. Entre autres, les bulletins de vote ont été acheminés aux citoyens et au personnel dans une enveloppe-réponse affranchie.

Les résultats du vote sont:
École la Clé-des-Champs: 27,4 %
École des Trois-Moulins: 17,1 %
École des Cerisiers: 55,2 %

Ces trois choix ont été sélectionnés parmi les 119 propositions reçues à la suite du concours lancé en janvier dernier. Toute cette démarche de changement de nom a été menée par un comité composé de 11 personnes, soit deux représentants des parents, quatre représentants du personnel, deux représentants des élèves, un représentant de la communauté, un représentant de la Société de généalogie et d’histoire de Maskinongé ainsi que la direction de l’école.

Martin Fréchette n’est pas inquiet qu’un sentiment d’appartenance saura se développer avec le nouveau nom, notamment grâce au processus décisionnel qui a impliqué des gens de toutes les sphères, ce qui a permis à tout un chacun d’être entendu.

À compter de l’année scolaire 2022-2023, tous les élèves de la municipalité seront réunis sous un même toit. Le conseil d’établissement profite de cette occasion pour renommer l’école. «On veut un nouveau nom pour marquer ce nouveau départ», explique M. Fréchette.

Signification de l’école des Cerisiers

La région a longtemps été reconnue pour ses fameuses «cerises de Maskinongé». En effet, l’été, les gens venaient des quatre coins du Québec pour se procurer ce petit fruit. Nommer ainsi l’école, c’est garder en mémoire une partie importante de l’histoire sociale et économique du village. C’est aussi illustrer concrètement toute la partie agroalimentaire du projet éducatif de l’école qui se développera grâce au projet de Lab-École.

D’ailleurs, Martin Fréchette révèle que des cerisiers seront plantés sur le terrain de l’école. En plus de mettre en valeur le nouveau nom du pavillon Saint-Joseph de l’école Belle-Vallée, ces arbres qui fleurissent en mai permettront aux élèves, dans le cadre du projet agroalimentaire du Lab-École, de transformer ce petit fruit.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires