L’Écho de Maskinongé, en route vers son 100e

Photo de Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
L’Écho de Maskinongé, en route vers son 100e
Amélie St-Pierre, directrice générale des Hebdos de la Mauricie (Photo : Marie-Eve Alarie)

C’était le 2 novembre 1921… La première édition de L’Écho de Saint-Justin faisait son entrée dans des milliers de foyers du comté de Maskinongé. Depuis bientôt 100 ans, les artisans de votre journal local, aujourd’hui appelé L’Écho de Maskinongé, sont les témoins de ce qui se passe chez nous, d’un siècle d’histoires à partager. En route vers un anniversaire à célébrer en grand!

***

ÉDITORIAL. Ne vous êtes-vous jamais demandé depuis quand votre journal local existe? La plupart d’entre vous ont toujours vu l’Écho arriver à sa porte chaque semaine, comme s’il était là depuis toujours, puisque vous n’avez probablement pas souvenir d’avoir vécu sans cette tradition.

Notre Écho aura 100 ans en novembre, normal que vous ayez l’impression qu’il a toujours été là! Peu de choses durent 100 ans et en plus, malgré ce siècle de vécu, notre journal local est toujours en santé! Il a vécu quelques tempêtes, j’en conviens, mais son ADN local a toujours été assez fort pour garder le cap.

En 100 ans, il s’en passe des choses. Beaucoup de gens ont contribué à nous permettre de traverser toutes ces années, toutes ces générations et toutes ces transformations. Et ce n’est pas fini! Une chose perdure depuis les débuts, c’est la passion des gens qui participent à la conception de notre journal.

Je suis fière de faire partie de cette belle équipe de passionnés!

À l’occasion de la 33e Soirée des Sommets de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé (CCIMM), L’Écho de Maskinongé s’est vu décerner le prix Pérennité, qui souligne cette présence au sein de la communauté depuis 100 ans.

Vous avez sans doute connu ou connaissez plusieurs personnes qui contribuent ou ont contribué à la réalisation de l’Écho. Peut-être aussi que ça été votre premier emploi, de distribuer le journal aux portes des résidents de la MRC… pusieurs m’en parle souvent! Ça a d’ailleurs été le premier emploi de mon chum, un p’tit gars de Maskinongé! Bref, on connait tous quelqu’un qui a travaillé à l’Écho!

Après toutes ces années, notre mission n’a pas changé, celle de faire rayonner notre communauté, de raconter ses histoires et de mettre en lumière les citoyens qui se démarquent. Et de ça, on en est vraiment fiers!

Le 23 avril dernier, c’était la 33e Soirée des sommets de la Chambre de commerce de la MRC de Maskinongé (CCIMM). Les membres du jury ont choisi l’Écho de Maskinongé pour le prix Pérennité. Nous en sommes extrêmement fiers! Mon équipe et moi le partageons avec toutes les personnes qui ont contribués à la pérennité de l’Écho par leur passage chez nous et aussi avec vous tous, lecteurs, gens d’affaires, municipalités, députés, maires… parce que c’est en partie grâce à vous que notre journal local est toujours là après un siècle d’existence! Merci aux annonceurs de croire en sa portée et de vous y annoncer! Vous nous permettez de continuer et ça en 2021, c’est infiniment précieux!

J’aimerais profiter de la tribune pour féliciter tous les gagnants de cette soirée gala mémorable! Nous avons tellement de belles entreprises et de belles personnalités d’affaires sur le territoire. C’est beau et impressionnant de vous voir vous accomplir et vous dépasser! Je salue les membres du jury et toute l’équipe de la CCIMM, vous avez su encore une fois nous impressionner par la qualité de la soirée malgré toutes les contraintes avec lesquelles vous avez dû vous ajuster. BRAVO! Je souhaite le meilleur des succès à Geneviève Scott Lafontaine qui quitte ses fonctions de directrice générale de la CCIMM sous peu pour relever de nouveaux défis comme DG à la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières.

En terminant, histoire de vous mettre l’eau à la bouche, nous vous préparons la sortie d’un cahier de 100 pages (oui, oui 100 pages). C’est audacieux, mais je crois que 100 pages seront très peu pour souligner 100 ans d’histoire et d’évolution de notre beau coin de pays! Nous aurions beaucoup aimé faire un gros party pour fêter cet anniversaire d’envergure, mais nous croyons plus sage dans les circonstances de l’immortaliser en faisant ce que nous faisons de mieux, raconter des histoires et se remémorer un tas de souvenirs! Les écrits restent et ce cahier à conserver saura nous rappeler les meilleurs moments, traditions, anecdotes et histoires que chacun d’entre vous aurons sans doute beaucoup de plaisir à lire! Sa sortie est prévue au début du mois de novembre.

À bientôt chers lecteurs!

 

Amélie St-Pierre

Éditrice

 

***

On veut vous lire!

Vous avez un attachement particulier avec l’Écho de Maskinongé? Vous ou un proche y avez travaillé? Vous avez fait l’objet d’un article et ça a été un moment marquant pour vous? Vous avez une anecdote à nous raconter en lien avec votre journal local? On veut savoir! Écrivez-vous à redaction@lechodemaskinonge.com

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires