Le Symposium de Louiseville de retour en 2022

Daniel Birru dbirru@lechodemaskinonge.ca

Le Symposium de Louiseville de retour en 2022
De gauche à droite: Joliane Bergeron, Léa Lefebvre et Ariane Robert, qui ont remporté un prix Conjuguer Arts visuels et Poésie, Kathya Paquin, Raymonde Loyer, et Alain Veilleux. (Photo : L'Écho - Daniel Birru)

FESTIVAL. Louiseville Arts et culture a fait l’annonce du retour du Symposium de Louiseville pour l’année 2022, après deux ans de pause forcée. La présidente d’honneur, Kathya Paquin, directrice de l’école secondaire l’Escale, a exprimé toute son émotion quant à la reprise de l’événement, qui la tient vraiment à cœur.

Une cinquantaine d’artistes seront présents pour exposer leurs œuvres cette année. L’événement aura lieu les 2 et 3 juillet prochain, au Parc du Tricentenaire, à Louiseville.

« Je salue le travail acharné de tout mon personnel au cours des deux dernières années et demi. On a réussi à mettre en place plusieurs programme pour permettre aux jeunes de s’épanouir au sein de la communauté scolaire. Le Symposium permettra à certains d’entre eux d’aller au bout de leur réussite, de leur projet, et je veux faire en sorte qu’ils aient tous les meilleurs outils pour y parvenir, » soutient la présidente d’honneur Kathya Paquin.

Également présent lors de l’annonce était Alain Veilleux, président artistique du Symposium 2022. Il s’agit de la première fois qu’il tiendra ce poste dans le cadre d’un événement d’une aussi grande envergure. Pour lui, la signification de cet événement va plus loin que l’exposition des œuvres d’art : il veut pouvoir se servir de ses tableaux comme moyen d’inspiration pour les jeunes.

« Aujourd’hui, les jeunes ont la chance d’avoir beaucoup plus de possibilité, peu importe les choix qu’on fait. C’est important d’être persévérant dans nos projets, et c’est ce que je veux dire aux jeunes, » explique Alain Veilleux, sur le discours de motivation qu’il a tenu devant les jeunes. « J’ai lu deux ou trois des textes qui ont été affichés, j’ai vu les tableaux qu’ils ont réalisé, et je pense qu’il sont tous très, très réfléchis, très songés. C’est souvent important de se poser les bonnes questions, prendre le temps d’y réfléchir, surtout en ce moment, alors qu’on est à l’ère de l’instantané, alors c’est important de prendre du recul. »

Quelques ajustements pour l’édition 2022

Cette année, le Symposium a décidé d’apporter quelques petits changements à la tenue de l’événement. L’exposition se tiendra au complet au parc du Tricentenaire, et non dans l’église, comme ça a déjà été le cas dans les années passées.

La population sera aussi invitée à assister à des spectacles gratuits qui seront présentés au courant de la fin de semaine. Les élèves de l’école secondaire l’Escale, de même que la pianiste Nathalie Bellerive, présenteront des performances sous la gloriette du parc.

L’événement est présenté en collaboration avec la Ville de Louiseville, la Caisse de l’Ouest de la Mauricie, Tourisme Maskinongé, ainsi que les députés Simon Allaire au provincial et Yves Perron au fédéral.

La liste complète des activités et des participants est disponible au https://www.symposiumlouiseville.com/.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires