Le Relais pour la vie souhaite dépasser le cap des 55 000$

Par superadmin
Le Relais pour la vie souhaite dépasser le cap des 55 000$
Le comité organisateur du Relais pour la vie de Maskinongé: Anic Alarie

CANCER. Le Relais pour la vie de la MRC de Maskinongé se déroulera le 14 juin prochain à la Place Canadel de Louiseville, où le comité organisateur souhaite amasser 55 000$ pour la recherche, la prévention et le soutien aux familles luttant contre le cancer.

Après avoir amassé un montant de 44 295$ pour la Société canadienne du cancer l’an dernier, les organisateurs du Relais pour la vie du territoire de Maskinongé comptent rassembler 25 équipes et 60 survivants en juin. «Nous avons décidé de faire un événement pour l’ensemble de la MRC de Maskinongé et nous voulons que la population se l’approprie. Nous avons des objectifs, mais je crois que nous les dépasserons», a affirmé Nancy Berthelet, présidente du comité organisateur.

Les personnes intéressées à faire un don ou constituer une équipe peuvent se rendre au www.relais.ca. La population pourra profiter des festivités entre 18h et 23h à la Place Canadel de Louiseville, alors que plusieurs talents locaux animeront la soirée. Il sera possible de se procurer un luminaire ou donner des sous pour la cause sur place.

Le maire Yvon Deshaies a invité la MRC de Maskinongé à s’unir face au cancer. «Nous sommes heureux et fiers de contribuer au Relais pour la vie. L’an dernier, j’ai eu l’occasion d’y participer et j’avais la larme à l’œil. Les gens se retrouvent et sont unis. Comme un combat de boxe, il y a un décompte face au cancer et certains se relèvent, alors que d’autres restent au tapis. C’est ensemble que nous allons réussir à battre cette maladie et nous devons être tissés serré pour y arriver».

La survivante Caroline Dubé y a été d’un message d’espoir en conférence de presse. «J’ai été touchée lorsqu’on m’a demandé d’être la survivante d’honneur. J’ai eu la chance d’avoir une greffe de la moelle osseuse, une opération qui n’était pas possible il y a 30 ans. La recherche prend tout son sens et l’argent permet de continuer de pousser nos connaissances face à cette maladie. J’espère qu’un jour, nous serons en mesure de dire que nous avons vaincu le cancer», a-t-elle lancé.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires