Le nouveau président dresse un bilan positif

Par superadmin
Le nouveau président dresse un bilan positif
Les festivaliers étaient au rendez-vous et les organisateurs sont satisfaits du déroulement de la 38e édition du Festival de la galette de sarrasin de Louiseville.

LOUISEVILLE. Les organisateurs du Festival de la galette de sarrasin de Louiseville ont bénéficié de huit jours de beau temps sur dix lors de la 38e édition qui avait lieu du 30 septembre au 9 octobre.

Malgré deux jours de pluie qui ont affecté l’achalandage, André Auger dresse un bilan positif de l’évènement. «Dans l’ensemble, nous sommes satisfaits. Ç’a bien été et pour la première fois à la présidence, j’ai eu beaucoup de plaisir à diriger le festival. C’est beaucoup de travail et d’organisation, mais c’est une belle expérience», commente le président.
Même s’il est trop tôt pour connaître le nombre de visiteurs qui ont participé au festival cette année, les organisateurs estiment que plus de 100 000 personnes se sont rendues à Louiseville, le 9 octobre dernier, pour assister au traditionnel défilé à cachet folklorique. «Les rues étaient pleines et les gens étaient heureux. Nous avons eu une très belle journée pour le défilé.»

En soirée, avait lieu le couronnement de la reine-meunière et de Miss Personnalité. Cette année, ces honneurs reviennent à Gabrielle Lefebvre et Marilou Vincent.

Spectacles

Le festival a organisé plus d’une dizaine de spectacles. Ça, c’est sans compter toutes les prestations musicales dans le centre-ville et sous les chapiteaux. Nouvellement à la barre de l’évènement, André Auger estime que l’achalandage a été constant et bon tout au long du festival lors des spectacles, notamment à la Place Canadel.  «Les années passées, il y avait une grande variation lors des spectacles, soit il y avait beaucoup de gens ou bien il y en avait très peu. Cette année, nous avons eu un très bon achalandage et c’était constant à tous les spectacles», souligne-t-il fièrement.

Règlement sur les chiens

Le nouveau règlement sur les chiens ne semble pas avoir eu d’impact important sur le festival. Cette mesure a été dans l’ensemble respectée. «Je vous dirais que 90% des gens étaient en faveur de cette nouvelle règlementation de la Ville. Il faut rappeler que ce n’est pas le festival qui a mis ça de l’avant. J’ai eu trois ou quatre commentaires négatifs à ce sujet, mais pour la grande majorité des festivaliers, ils étaient d’accord avec ça», précise le président. «D’ailleurs, j’ai remarqué qu’il y avait beaucoup moins de chiens cette année. Je ne peux pas être contre ça. Dans une grande foule, ce n’est pas l’endroit idéal pour ces animaux!»

Les organisateurs du Festival de la galette de sarrasin de Louiseville devraient mettre la main sur les résultats de l’étude d’achalandage réalisée par une firme spécialisée d’ici les prochains mois.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires