Le nouveau Complexe culturel de Louiseville est sur les rails

Par Boris Chassagne | Initiative de journalisme local
Le nouveau Complexe culturel de Louiseville est sur les rails

La Ville de Louiseville est en train de peaufiner les plans entourant son futur Complexe culturel municipal. La Ville a inscrit le projet au premier point de son Plan stratégique 2021-2025.

Le futur complexe culturel municipal doit être construit sur l’avenue St-Laurent au centre-ville. Il doit regrouper en un seul lieu et sur le même plancher, la bibliothèque Jean-Paul-Plante et une nouvelle salle multifonctionnelle pouvant accueillir quelques centaines de personnes.

«Le projet n’est pas pour demain. Là, il faut faire les plans et devis, avoir les subventions fédérales et provinciales. Je prévois un bon un an ou deux ans avant qu’on puisse ériger quelque chose sur le terrain», affirme le maire de Louiseville Yvon Deshaies.

La ville a déjà acheté le terrain de l’avenue St-Laurent sur lequel le centre culturel sera construit et consulté la population l’automne dernier via un questionnaire de près de 80 questions. «Je prévois la construction fin 2022, début 2023», affirme le maire Yvon Deshaies. Le futur complexe culturel pourrait coûter près de 4 M$ selon les dernières estimations. Louiseville compte sur le soutien financier de Québec et d’Ottawa. Le maire souhaiterait en fait que le centre soit financé aux deux tiers par Québec et Ottawa. Il en aurait déjà discuté avec le député provincial de Maskinongé Simon Allaire.

«Le gouvernement est ouvert à ça. En regroupant la salle et la bibliothèque, c’est un plus, assure le maire. Au point de vue du stationnement, c’est tout près, les gens vont marcher à peine 100 pieds pour se rendre au Centre culturel.»

L’idée d’intégrer une salle de spectacle d’une centaine de places a été abandonnée pour en réduire les coûts, précise Yvon Deshaies. «Une salle de spectacles, c’est à peu près 700 000$. La polyvalente de Louiseville a une belle salle de spectacles. Est-ce qu’on peut s’entendre avec les gens du Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy s’organiser pour que la ville puisse aller là? On n’est pas là pour faire compétition aux gens, c’est trop cher», assure le maire Deshaies.

Tout reste à ficeler, les plans ne sont pas encore prêts, le financement n’est pas encore assuré. En attendant, le site de l’ancien centre communautaire est à vendre. «Le nouveau centre communautaire, on ne voulait pas le mettre là, il est loin, précise le maire Deshaies. C’est pour ça qu’on a loué pour deux, trois ans au centre-ville, la bibliothèque elle est là pour l’instant.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires