Le mauvais temps nuit à la production d’asperges

Par superadmin
Le mauvais temps nuit à la production d’asperges

L’asperge a vécu des moments difficiles lors des dernières semaines avec les gels et la froide température.

À la ferme familiale Laviolette, établie depuis plus de 30 ans à Saint-Étienne-des-Grès, on est au tiers de la production d’asperges et on confirme que les conditions climatiques n’aident pas au bon déroulement de cette production.

«Cette année, la production a débuté trop tôt et actuellement, ça va mal», affirme François Maes, propriétaire.

Le froid des dernières semaines a compliqué la tâche et l’entreprise a dû faire face à des pertes. «On a perdu au moins 25 000 livres d’asperges jusqu’à présent sur une superficie totale de 52 acres. La température n’a vraiment pas été favorable pour nous jusqu’à maintenant», ajoute M. Maes.

Idéalement, il faudrait que le mercure indique entre 20 et 27 degrés Celsius le jour avec du soleil et 16 à 18 durant la nuit. Même si on est loin de ces conditions optimales, il reste que la qualité de l’asperge est au rendez-vous. «Elle n’est pas meilleure ni moins bonne que les dernières années», confie François Maes.

Et le maïs?

En plus du froid, la pluie abondante a également nui à plusieurs cultures, notamment le maïs. Certains agriculteurs de la région ont eu sous leurs yeux des semences moisies et des plants littéralement morts suite aux bons coups de pluie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires