Le garage municipal voit le jour à Saint-Justin

Daniel Birru dbirru@lechodemaskinonge.ca

Le garage municipal voit le jour à Saint-Justin
Thomas Gravel, Philippe Denis, Danielle Baron, Félix Letarte, Simon Allaire, et Guylaine Bellemare, ont procédé à la première pelletée de terre du garage municipal, à Saint-Justin, jeudi dernier. (Photo : L'Écho - Daniel Birru)

INFRASTRUCTURE. La municipalité de Saint-Justin a procédé jeudi dernier à la première pelletée de terre de son nouveau garage municipal, situé tout près de l’hôtel de ville. 

Pour la conseillère municipale et mairesse suppléante, Danielle Baron, il s’agissait de la concrétisation d’un projet important pour la municipalité, qui était attendu par plusieurs.

« À Saint-Justin, nous avons la chance d’avoir une équipe d’employés qui donnent leur 100% et qui travaillent main dans la main pour des projets de cette envergure voient le jour, soutient Mme Baron. Ce bâtiment sera à l’image des Justiniens et Justiniennes, qui sont fiers et accueillants! »

Le garage, rappelons-le, aura une superficie d’environ 700 mètres carrés, répartie sur deux niveaux. Il sera divisé en trois aires distinctes, soit pour la sécurité incendie, la voirie et l’entrepôt municipal. En plus de ces trois espaces, une buanderie, une conciergerie, un atelier et deux grandes salles de bains avec douches occuperont également le rez-de-chaussée. Les employés municipaux auront accès à une salle commune, qui comprendra une cuisinette et un bureau administratif.

Pour donner vie à ce projet, le gouvernement du Québec avait annoncé en mai dernier un investissement de 1 605 708$.

Le maire de Saint-Justin, François Gagnon, mentionne que cette subvention va permettre d’assurer un renouvellement au niveau des infrastructures municipales, en particulier pour les services d’incendies et de voiries. « Le regroupement de ces services municipaux à l’intérieur d’un nouveau bâtiment contribuera à offrir de meilleurs services aux citoyens et aux citoyennes. »

Mme Baron tient aussi à souligner le travail acharné de Félix Letarte et son équipe, qui ont travaillé à l’inspection municipale au niveau de l’avancement de plusieurs dossiers et des pourparlers avec le gouvernement. Elle réitère que le projet n’aurait pas pu se réaliser sans l’aide du gouvernement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires