Le centre communautaire en voie d’être vendu

Le centre communautaire en voie d’être vendu
Le centre communautaire de Louiseville est abandonné depuis le 12 septembre 2018. (Photo : Pier-Olivier Gagnon)

La Ville de Louiseville est sur le point de céder son centre communautaire à un promoteur privé intéressé par le bâtiment dans lequel un projet résidentiel pourrait voir le jour.

Lors de la séance publique du mois de juin, le conseil municipal a donné le mandat à la direction générale de procéder aux opérations administratives associées à la vente de cette infrastructure municipale. « Ce n’est pas un transfert de propriété à cette étape-ci, mais ça s’en vient. Ça nous permet d’aller de l’avant pour la suite des choses étant donné que c’est quand même une transaction importante en raison de l’historique du bâtiment », indique le directeur général, Yvon Douville.

La Ville de Louiseville aurait convenu d’une entente avec un entrepreneur de la région qui souhaiterait transformer le centre communautaire en immeuble à logements, selon ce qu’a appris l’Écho de Maskinongé. L’acquéreur mettrait la main sur cette propriété pour la somme d’un dollar.

« La valeur du bâtiment et du terrain autour est évaluée à zéro. Ça tient compte de la condition et de l’état de la bâtisse, du terrain, des évaluations agréées qui ont été faites et des dommages que le bâtiment a subis au cours des dernières années suite à différents épisodes de vandalisme, dont l’incendie », révèle M. Douville.

Rappelons que le conseil municipal avait voté en faveur de la démolition de ce centre communautaire, en août 2019. Cette décision avait été prise après avoir étudié cinq scénarios faisant suite au dépôt d’un rapport sur la situation de l’édifice. Le premier suggérait une restauration des deux secteurs de la bâtisse à un coût de 4,5 M$. Le deuxième proposait une démolition et une reconstruction des deux parties au coût de 15,3 M$. De son côté, le troisième projetait de démolir et reconstruire la partie arrière de la bâtisse et de restaurer la partie avant pour un montant de 12,5 M$. Le quatrième consistait à démolir la partie arrière et de restaurer celle du devant pour 2,3 M$. Finalement, le cinquième scénario suggérait de démolir la bâtisse sans la reconstruire pour une somme de 670 000$. C’est cette dernière option qui a semblé la plus logique aux yeux des élus compte tenu de la capacité de payer de la Ville.

Yvon Douville rappelle également que suite à cette décision, le conseil municipal s’est montré ouvert à d’autres projets et a choisi d’offrir publiquement le bâtiment, mais que l’ampleur des coûts pour le remettre en bon état explique le faible intérêt du milieu. Une seule personne s’est manifestée et c’est avec cette dernière qu’une transaction sera conclue sous peu.

«Jamais qu’à Louiseville on aurait désiré perdre le centre communautaire, mais les interventions qui ont été faites étaient nécessaires en raison de l’état du bâtiment. Considérant les investissements et les travaux majeurs que ça exige, la meilleure chose à faire de notre côté est de s’en départir. Il y a aussi des coûts associés à l’entretien de la bâtisse et du terrain chaque année avec tous les risques que ça comporte. On a des préoccupations constantes par rapport au bâtiment parce que c’est un bien public. Honnêtement, pour la collectivité, c’est bien mieux qu’il y aille un autre projet qui puisse s’installer-là. C’est une bonne nouvelle», croit M. Douville.

Le centre communautaire abritait 17 organismes. Depuis sa fermeture, le 12 septembre 2018, tous ces organismes ont réussi à se relocaliser du mieux qu’ils ont pu ailleurs sur le territoire de la MRC de Maskinongé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires