Le Bon coup de juin est décerné à Ray Métal Ltée

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Le Bon coup de juin est décerné à Ray Métal Ltée
Jimmy et Jessy Villemure, propriétaires, et Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

HONNEUR. La MRC de Maskinongé a remis le Bon coup du mois de juin à Ray Métal Ltée de Saint-Barnabé.

Raymond Villemure a fondé Ray Métal en 1975. Spécialisée au tout début dans la fabrication de poutres d’acier, l’entreprise est complètement détruite par un incendie en 1988. Sous la direction de Jacques Villemure, le fils de Raymond, l’entreprise diversifie son marché et se lance dans la fabrication de connexions en acier pour structures de bois.

Jimmy, Dany et Jessy Villemure, les fils de Jacques qui travaillent dans l’entreprise familiale depuis plus de 20 ans, deviennent propriétaires en 2002. Ils sont donc la troisième génération d’entrepreneurs à perpétuer l’excellence des produits et des services qui font la notoriété de l’entreprise.

«Nous avons toujours cru en l’importance d’établir des relations d’affaires solides, des partenariats gagnant-gagnant avec nos clients. Nous sommes heureux de constater que les efforts déployés sont reconnus», a indiqué Jimmy Villemure, président de Ray Métal Ltée.

Profitant de la bonne situation financière de l’entreprise, les propriétaires ont décidé il y a quelques mois de se lancer dans la réalisation d’un nouveau projet : une base de lit électrique ajustable, légère et démontable à un prix concurrentiel. La demande pour ce produit est en forte hausse et le principal concurrent vient de la Chine, avec un produit de faible qualité.

Un prototype a été conçu en collaboration avec le fabricant de matelas Zedbed de Shawinigan. La firme d’investissement Novacap, propriétaire des matelas Zedbed et Kingsdown, a récemment rencontré les propriétaires et elle a manifesté un grand intérêt envers le produit.

La base de lit de Ray Métal est en instance de brevet pour le marché canadien et américain. La chaîne de production automatisée est déjà en place et les propriétaires se sont assurés que le processus n’émette aucun résidu ou rejet ne pouvant être recyclé.

Le lancement se fera dans quelques semaines et l’objectif est de fabriquer le plus d’unités possible pour répondre à la demande. À terme, le projet aura nécessité des investissements de plus de 1 M$ et contribué à la création de trois emplois.

«Nous allons continuer le travail pour établir et améliorer notre nouveau produit, et ainsi permettre à notre entreprise de poursuivre son expansion, peut-être pour la quatrième génération !», a conclu Jimmy Villemure.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des