Le Banc des générations officiellement inauguré

Par danielbirru
Le Banc des générations officiellement inauguré
De gauche à droite: Simon Allaire, député de Maskinongé, Jean-Yves-St-Arnaud, préfet de la MRC de Maskinongé, Yves Perron député de Berthier-Maskinongé, Julien Granger, concepteur, Marc-Antoine Hamel et sa grand-mère, Raymonde Loyer, et Yvon Deshaies, maire de Louiseville. (Photo : L'Écho: Daniel Birru)

RÉCRÉATION. Le Carrefour Jeunesse-emploi, (CJE) en collaboration avec le Centre d’action bénévole (CAB) de la MRC de Maskinongé, ont inauguré vendredi le « Banc des générations » à Louiseville. Le banc dépeint des œuvres réalisées par des artistes locaux dont l’objectif principal était de rassembler les membres de différentes générations.

Le banc, qui est installé entre l’école secondaire l’Escale et la Place Canadel, permettra à ces personnes de différentes générations de se réunir et donneront lieu à des échanges encourageant entre elles. Les organisateurs avaient aussi pour but de faire du banc le symbole de la force intergénérationnelle des communautés.

Les artistes qui ont participé au projet ont été appelés à se servir de leur créativité. Parmi eux, on compte entre autres Julien Granger, qui dit qu’il a été séduit par l’idée dès qu’il a été approché.

« Le CJE et le CAB m’ont approché avec un projet de réunir les générations, et ils voulaient que ce soit un banc. Je suis venu avec ce concept-là, où on a les deux côtés qui se réunissent pour partager un repas, un moment. On voit la vision qui change à travers le parcours de la vie », dit le concepteur-artisan Julien Granger.

En plus de Louiseville, on peut retrouver 5 bancs de générations à Sainte-Ursule, Saint-Justin, Saint-Léon-le-Grand, Saint-Alexis-des-Monts et Saint-Élie-de-Caxton, avec en tout 24 œuvres teintées aux particularité de la municipalité en question. Ces toiles ont toutes été peintes par des artistes bénévoles originaires de ces municipalités, qui veulent leur léguer un attrait touristique, et ont par la suite été conçues par Julien Granger.

Le banc dévoilé à Louiseville illustre des enfants pratiquant différents sports. Le comité bénévole responsable de la réalisation des fresques de la ville de Louiseville a sondé les jeunes de l’école primaire par un concours de dessins et la communauté par le biais de son Facebook pour connaître ce qui inspire la population (jeunes et moins jeunes) face au sport. La thématique du sport a été choisie par Louiseville dû à la localisation du banc qui se trouvait dans son corridor sportif. Les sports les plus représentés dans le sondage Facebook et les dessins ont été sélectionnés par les artistes pour en faire la représentation sur le banc.

Raymonde Loyer et Marc-Antoine Hamel sont un bel exemple de ce rassemblement entre générations. La grand-mère et son petit-fils croient qu’un projet comme celui-là va pouvoir favoriser un rapprochement entre les membres des différentes générations. Pour eux, cette initiative permettra aux plus jeunes et aux moins jeunes de partager une activité entre eux.

« Ça permet de voir les choses différemment, qui peut varier d’un adulte à un jeune. C’est une façon de valoriser ces-jeunes-là, de les sensibiliser à la culture. Ça permet aux deux parties d’évoluer, d’avancer dans la vie, et d’être ouvert », explique Raymonde Loyer.

Marc-Antoine croit lui aussi que ce projet va amener une certaine ouverture entre les générations. « On a juste une paire de grands-parents, et c’est important de les garder », dit-il, rappelant l’importance de faire valoir ces bancs aux municipalités qui en ont.

« Je trouve cela merveilleux, on mélange le troisième âge avec des jeunes. Les gens pourront s’asseoir-là, d’autres vont jouer au soccer [sur le terrain adjacent], il y en a qui pourront venir marcher ici », soutient pour sa part Yvon Deshaies, maire de Louiseville. « Ça va vraiment pouvoir rassembler les gens des différentes générations. On partage le troisième âge avec nos jeunes. C’est un beau projet, on est bien contents. »

Alors que les bancs des générations de Louiseville, Saint-Justin et Saint-Alexis-des-Monts ont procédé à leur inauguration aujourd’hui, ceux de Saint-Élie-de-Caxton et Sainte-Ursule le seront au printemps 2023. Saint-Léon-le-Grand fera de même l’été prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires