Lab-École de Maskinongé: la firme lauréate maintenant connue

Lab-École de Maskinongé: la firme lauréate maintenant connue
La communauté maskinongeoise profitera de l'expertise d'une firme d'expérience dans la rénovation, l'amélioration et l'agrandissement de l'école primaire Saint-Joseph (Photo : Pier-Olivier Gagnon)

ÉDUCATION. Dans le contexte exceptionnel lié à la pandémie de la COVID-19, la direction du Lab-École a pris la décision de reporter à une date ultérieure le dévoilement des concepts innovants d’écoles primaires soumis dans le cadre du concours d’architecture.

Cette activité, initialement prévue pour le 18 mars dernier, devait notamment permettre à la population de prendre connaissance de la proposition retenue pour le projet d’agrandissement de l’école primaire Saint-Joseph de Maskinongé.

Malgré ce report, la Commission scolaire du Chemin-du-Roy a obtenu la permission de conclure une entente contractuelle avec la firme lauréate de manière à assurer l’avancement de ce projet hautement attendu et d’éviter certains retards dans sa réalisation. Cette situation permet au Lab-École de rendre public uniquement le nom de la firme sélectionnée par le jury, soit Paquet-Taillefer et Leclerc architectes. Quant à lui, le concept architectural préféré demeurera confidentiel jusqu’au grand dévoilement.

«Malgré cette situation désolante, le Lab-École considère qu’il est dans l’intérêt des enfants touchés par ces projets de construction et d’agrandissement d’écoles primaires que les travaux s’amorcent dans les délais prévus. Retarder les premières étapes des travaux d’élaboration entraînerait des retards et les enfants en seraient les premiers perdants», reconnait Natacha Jean, directrice générale du Lab-École.

Au total, 24 propositions admissibles ont été déposées par des firmes d’architecture québécoises pour le seul projet en Mauricie. De ce nombre, quatre finalistes ont passé à la deuxième étape. En février dernier, ces firmes ont présenté au jury le concept architectural qu’elles ont développé pour le Lab-École de Maskinongé dans l’espoir de se voir confier le mandat de réaliser le projet.

Une école à l’image de sa communauté

Bien qu’il ne puisse partager aucun détail sur le projet de la firme gagnante, le directeur de l’école, Martin Fréchette, ayant lui-même participé à la délibération, se dit très satisfait du résultat de ce concours d’architecture. «C’est une proposition qui me plait. Ça n’a pas été un vote unanime du jury, mais c’est quand même un projet qui ralliait tout le monde lors des échanges. Deux projets se démarquaient plus particulièrement parmi les autres qui étaient en lice pour remporter le concours. Maskinongé aura une très belle école. On profitera du dynamisme d’une jeune équipe d’architectes et de l’expérience d’une grande firme», exprime-t-il.

«Maskinongé aura une très belle école»

– Martin Fréchette

Selon M. Fréchette, le projet sélectionné est véritablement celui qui respectait le plus le programme architectural que l’école avait élaboré ainsi que le cadre financier associé au projet.

«Les quatre concepts finalistes ont tous fait l’objet de recommandations de la part du jury. Même pour le projet retenu, il y a beaucoup de points qui seront à retravailler par les architectes. Ça peut être au niveau de l’aménagement de la cour d’école, de la superficie des classes ou de la disposition des locaux en général», se limite à dire le directeur.

Martin Fréchette n’est pas en mesure d’affirmer s’il y aura des retards dans la construction, mais il précise cependant qu’aucun retard n’est prévu à l’heure actuelle dans la conception des plans.

De son côté, l’équipe du Lab-École ne s’attend pas à dévoiler au public l’ensemble des propositions pour les six projets de Lab-École à travers la province avant l’automne prochain.

Rappelons que les travaux de rénovation et d’agrandissement de l’école primaire Saint-Joseph de Maskinongé doivent s’amorcer au printemps 2021.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des