La protection du lac Sacacomie: une priorité pour le maire Diamond

Par superadmin

« On ne veut pas vivre avec le lac Sacacomie ce qui a été vécu avec le lac Maskinongé, à Saint-Gabriel. » Le maire de Saint-Alexis-des-Monts, M. Jean-Paul Diamond est très clair: il faut protéger le lac Sacacomie et il entend prendre les moyens pour y arriver, même si les mesures pour y arriver, particulièrement au niveau des tarifs pour les motomarines et les gros bateaux, déplairont à certains. « Le conseil aleximontois est unanime sur cette mesure », déclare le maire.

En effet, les tarifs pour avoir accès au lac Sacacomie ont subi une hausse importante, passant de 15 $ à 40 $ pour les motomarines ( + 166 %) tandis que les propriétaires de gros bateaux devront débourser 65 $ pour le même accès plutôt que les 40 $ qu’ils versaient l’an dernier. Dans les deux cas, il s’agit d’une seconde augmentation en deux ans.

Protéger un joyau

« La hausse des tarifs n’a par pour but d’empêcher les gens d’aller sur le lac Sacacomie et ce n’est pas non plus dans le but de faire de l’argent pour la municipalité. Il s’agit simplement d’une mesure qui vise à faire prendre conscience aux propriétaires de motomarines et de gros bateaux qu’il est primordial de protéger le lac et l’environnement », mentionne M. Diamond.

Il signale que trois écoles de plongée sous-marine ont choisi le lac Sacacomie pour donner leur formation en raison de la pureté des eaux et qu’à chaque année, des échantillons sont pris afin de s’assurer de la qualité de l’eau de ce majestueux lac. « Il faut que les propriétaires de motomarines et de gros bateaux comprennent qu’il ne peuvent pas considérer le lac Sacacomie comme un terrain de jeux. Certains d’entre eux se plaisent à faire des vagues assez importantes dans le but de faire chavirer les propriétaires de canots et de kayaks ainsi que les véliplanchistes qui se promènent tranquillement sur le lac Sacacomie. C’est une situation inacceptable », précise le maire. «Le respect de l’environnement est importants. L’érosion des berges est également un problème sur lequel se penche le conseil municipal », ajoute M. Diamond.

Bref, la protection du lac Sacacomie et son environnement est dans la mire du conseil municipal. Et les mesures pour attendre ce double but, soit des hausses importantes de tarifs, vont sûrement avoir des effets comme ceux connus en 2006 alors qu’on a constaté une diminution de la fréquentation du lac Sacacomie par les propriétaires de véhicules marins motorisés et, par le fait même, une hausse de fréquentation chez les canotiers, véliplanchistes et kayakistes.

Le maire Diamond termine en ces termes: « Les propriétaires de motomarines et de gros bateaux à moteurs sont bienvenus sur le Sacacomie, à condition de respecter la règlementation et l’environnement. C’est pour cette raison que la hausse des tarifs a été décrétée et non pas dans le but de faire de l’argent, même si deux employés sont payés pour veiller à la protection du lac Sacacomie et au respect de son environnement. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires