La mobilité à l’étude dans la MRC de Maskinongé

La mobilité à l’étude dans la MRC de Maskinongé
La MRC de Maskinongé désire améliorer la mobilité sur son territoire (Photo : Pier-Olivier Gagnon)

TRANSPORT. Depuis plusieurs années, la MRC de Maskinongé développe la mobilité sur son territoire avec l’aide des acteurs en place. Plusieurs études, confirmées par des consultations publiques, mettent l’accent sur la volonté, mais aussi sur le besoin de développer la mobilité afin d’assurer la vitalité du milieu.

Pour mieux orienter ses décisions et ses actions futures, la MRC de Maskinongé a donné le mandat à l’organisme Roulons VERT d’effectuer un portrait de l’optimisation de la mobilité sur son territoire. Cet investissement d’un peu plus de 18 000$ a pour but de documenter l’accès à la mobilité pour les citoyens de l’ensemble des 17 municipalités du territoire ainsi que l’adéquation de l’offre des différentes organisations dispensant les services de transport collectif, adapté et régulier avec les besoins.

«Avec nos partenaires du milieu, on a fait du progrès lors des dernières années. C’est extraordinaire le travail qui a été fait. De belles initiatives ont vu le jour, mais on veut vraiment savoir si on répond à tous les besoins en matière de transport présentement dans la MRC. L’idée, c’est aussi d’identifier les lacunes et de voir si on peut faire mieux. Il y a quatre ou cinq organismes qui touchent à notre territoire au niveau du transport et tous ces intervenants seront interpelés dans la démarche», explique Pascale Plante, directrice générale de la MRC de Maskinongé.

Bien entendu, plusieurs enjeux doivent être considérés lorsqu’on désire améliorer la mobilité de sa population et Roulons VERT tiendra compte de la réalité propre à la MRC dans ses recommandations, assure Mme Plante.

Ce portrait global est le premier pas pour les prochaines étapes d’amélioration de la mobilité dans la région. Les données inscrites dans ce rapport serviront également à produire, pour la première fois, un plan de mobilité durable dans la MRC de Maskinongé.

«Ça s’en vient. Le gouvernement va bientôt l’imposer et on doit se préparer à ça. L’annonce a déjà été faite, mais les détails n’ont pas encore été communiqués. Cette étude-là va donc nous servir à mieux avancer et nous permettre de faire un plan qui a de l’allure», rapporte la directrice générale.

Roulons VERT prévoit une période de 28 semaines pour accomplir le mandat qui lui a été confié. «Le travail va commencer au début du mois de mars avec une première rencontre de démarrage. Ça va se poursuivre tout au long de l’été. On avait deux offres sur la table. Celle de Roulons VERT était la plus basse. C’est intéressant parce que ce sont des gens compétents de la région avec qui nous avons déjà travaillé. Ils ont aussi déjà instauré un chantier de mobilité intégrée en Mauricie. Ils travaillent beaucoup sur la mobilité», reconnait Pascale Plante.

En plus d’être le Centre de gestion des déplacements de la Mauricie et du Centre-du-Québec, cet organisme accompagne actuellement quatre autres MRC dans leurs efforts d’optimisation de leur mobilité.

Le saviez-vous?

La MRC de Maskinongé compte 36 316 habitants pour une superficie de 2380 kilomètres carrés. Près de 90% des habitants actifs de la MRC se déplacent en voiture chaque jour.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires