La cheminée du presbytère attire un oiseau menacé

Par superadmin
La cheminée du presbytère attire un oiseau menacé
Geneviève Perreault

PROTECTION.  Le Regroupement QuébecOiseaux a inauguré, le 22 juin dernier, un panneau d’interprétation sur le Martinet ramoneur, un oiseau menacé qui a trouvé refuge dans la cheminée du presbytère de Saint-Élie-de-Caxton.

Depuis quelques années, des ornithologues et des photographes amateurs aperçoivent cette espèce en voie d’extinction à proximité du presbytère de Saint-Élie-de-Caxton où se trouve le Gîte Le Lutin Marmiton. Après de multiples observations, les experts ont découvert que cette cheminée de maçonnerie était utilisée comme site de nidification par le Martinet ramoneur.

À cet effet, le Regroupement QuébecOiseaux a conclu une entente de protection avec les propriétaires du bâtiment afin de conserver l’état de la cheminée et assurer le maintien de ce refuge pour cette espèce qui accuse un déclin important depuis des années.

Un panneau d’interprétation a été conçu et installé devant le presbytère de Saint-Élie-de-Caxton afin de célébrer la protection du Martinet ramoneur et de souligner sa présence dans le ciel caxtonnien.

D’ailleurs, Fred Pellerin s’est associé au projet et fait la promotion du Martinet ramoneur dans la capsule de bienvenue des visites touristiques audioguidées à Saint-Élie-de-Caxton.

Au Québec, les experts estiment à près de 3 000 oiseaux de cette espèce. Le Martinet ramoneur est un petit oiseau noirâtre ressemblant à une hirondelle. Il se distingue par sa courte queue, ses ailes arquées à la manière d’un boomerang. Il passe la majeure partie de son temps en vol, pourchassant les insectes dont il se nourrit. Le martinet ne se perche jamais sur une branche ou un fil, ni au sol puisque ses petites pattes lui permettent uniquement de s’agripper à des surfaces verticales. Cet oiseau a adopté les cheminées en maçonnerie des résidences ou des gros édifices. Elles sont utilisées comme nichoirs ou dortoirs.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des