La brigade touristique: utile et appréciée

Par superadmin
La brigade touristique: utile et appréciée

À l'avant

TOURISME. Le projet pilote de brigade touristique mené cet été s’est avéré un ajout positif pour le Bureau d’information touristique (BIT) de même que pour les attraits touristiques du territoire.

«Il faut faire des ajustements, mais le projet a vraiment été concluant», rapporte la directrice du BIT, Pascale Plante, qui s’attendait bien à ce que cette première dans la MRC ne soit pas parfaite et qui prévoit apporter les modifications nécessaires pour tirer le maximum de cette brigade lors de la prochaine saison. «On visitait un endroit le matin et dans l’après-midi, on revoyait les personnes qu’on avait conseillées plus tôt dans la journée. La brigade sera de retour l’an prochain, c’est certain!»

15 sorties

La Brigade d’information touristique de la MRC de Maskinongé a fait 15 sorties et a visité des sites d’hébergement, des attraits touristiques achalandés et le marché public de Yamachiche à plusieurs reprises.

Lors des visites et au terme de cette première année, la directrice du Bureau d’information touristique note un besoin particulier.

«Je retiens qu’il y a un réel besoin au niveau des sites d’hébergement. Quand on était là, les gens étaient heureux de nous voir arriver puisqu’ils ne savaient pas quoi faire, où aller, et ils voulaient des suggestions. La plupart était des gens de l’extérieur, une clientèle qui ne connait pas la région, alors il y a un besoin. Lors de la prochaine année, on va miser davantage là-dessus», assure Mme Plante.

La population connait son milieu

Avec l’aide de différents sondages et en allant vers la clientèle locale, le BIT s’est rendu compte que la population du territoire connait les attraits touristiques, mais que certaines personnes n’ont pas visité ces sites.

«C’est important aussi d’aller rejoindre la clientèle locale. On s’est rendu compte que les gens connaissent les attraits touristiques du territoire. On a travaillé beaucoup par les années passées à faire connaître les attraits, maintenant on va passer au deuxième niveau, soit d’inciter les gens à les visiter», confie Pascale Plante, qui prévoit avoir une brigade plus animée lors de la prochaine saison.

L’objectif est que les gens du territoire puissent consommer des produits de la MRC de Maskinongé et non pas seulement se contenter d’en entendre parler.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires