Jean-Paul Diamond passe le flambeau

Par superadmin
Jean-Paul Diamond passe le flambeau

Le député du comté de Maskinongé, Jean-Paul Diamond, a décidé de mettre un terme à sa carrière en politique après 32 ans dans le domaine et quittera le poste qu’il occupe actuellement dès les prochaines élections, selon ce qu’a appris l’Écho.

Âgé de 73 ans, monsieur Diamond croit qu’il est maintenant le temps de passer à autre chose. «Après tant d’années en politique, il faut aussi que je pense à ma famille et à moi-même également, car c’est beaucoup d’implication. On dit toujours qu’il faut savoir quand se retirer, et j’ai justement choisi le moment pour le faire», explique celui qui a débuté sa carrière en politique en 1981 et qui prend part annuellement à plus de 300 activités, dont plusieurs ont lieu le soir ou le week-end.

Bilan positif

Jean-Paul Diamond dresse un bilan positif de ses nombreuses années à servir la population du comté de Maskinongé, que ce soit comme député, préfet ou maire.

«J’ai toujours été à l’écoute des gens de mon comté et j’ai toujours priorisé le travail d’équipe. J’ai aidé à réaliser plusieurs beaux projets dans la région et je suis très satisfait de voir que j’ai contribué au développement de celle-ci.»

Monsieur Diamond confie qu’il a eu le goût de persévérer en politique grâce aux citoyens de Saint-Alexis-des-Monts, qui l’ont toujours appuyé. «Quand j’ai débuté en politique, j’étais maire. Les gens de Saint-Alexis-des-Monts ont toujours cru en moi. J’ai toujours eu du succès parce que ces personnes m’ont fait confiance. J’ai créé et réalisé de nombreux projets au profit des gens du territoire. J’ai beaucoup appris d’Yvon Picotte et des gens qui m’ont supporté tout au long de ma carrière», dit-il.

Développement de Saint-Alexis-des-Monts

L’actuel député du comté de Maskinongé a réalisé des projets qui le rend particulièrement fier, notamment lorsqu’il était maire. «Je suis très satisfait d’avoir construit des habitations à loyer modique (HLM) dans ma municipalité. Ça a apporté un bien-être aux citoyens et aux personnes plus âgées. C’était 10 logements, mais ç’a formé une grande famille, se remémore-t-il. Le dossier de Sacacomie en a aussi été un gros pour moi, tout comme le parc industriel régional et la cour municipale. J’ai travaillé fort là-dessus, mais les résultats sont venus», se réjouit Jean-Paul Diamond, qui avoue que le prix de personnalité masculine de l’année reçu par la Chambre de commerces et d’industrie de la MRC de Maskinongé l’a vraiment touché.

Jean-Paul Diamond confie qu’il aura bien de la difficulté à ne rien faire à la maison en sachant qu’il quitte une passion, la politique. Par contre, il prévoit déjà s’impliquer à sa façon dans le milieu. En attendant, il remercie les gens et poursuit son travail jusqu’au déclenchement des prochaines élections. «J’aimerais remercier les gens qui m’ont permis de les représenter et de représenter le comté dans lequel je suis. J’ai toujours été présent dans le milieu et je vais le demeurer, car c’est la clef du succès pour bien comprendre les besoins des gens de la région», conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires