Gilles Richard récompensé pour son implication dans le mentorat

Gilles Richard récompensé pour son implication dans le mentorat
Gilles Richard, mentor pour la cellule de mentorat de la SADC de la MRC de Maskinongé, tient dans ses mains sa plaque honorifique (Photo : Pier-Olivier Gagnon)

MENTORAT. Souvent confrontés à des défis apparaissant comme insurmontables, les entrepreneurs de la région peuvent compter sur des gens expérimentés, formés et accrédités pour les aider.

Dans la MRC de Maskinongé, neuf mentors mettent à profit leur bagage d’expérience et leur sagesse afin de soutenir bénévolement des entrepreneurs du territoire dans la réussite de leur projet d’affaires.

Mentor depuis 13 ans pour la cellule de mentorat de la SADC de la MRC de Maskinongé, Gilles Richard prend plaisir à accompagner les entrepreneurs quel que soit leur secteur d’activité et le stade de développement de leur entreprise.

«C’est un peu comme donner au suivant à partir de mes propres expériences personnelles et professionnelles. Pour faire ma profession, comme thanatologue, il faut toujours avoir le goût de servir et le mentorat c’est pareil. Avec les mentorés, on revit les étapes et les difficultés qu’on a nous-mêmes vécues dans le passé», raconte M. Richard.

«Nous sommes là pour aider l’humain derrière l’entrepreneur»

– Gilles Richard

Chef mentor pendant quatre ans, Gilles Richard priorise l’humain dans son approche. Au cours de son mandat, il s’est assuré de promouvoir le mentorat et ses bénéfices dans sa communauté. «Nous sommes là pour aider l’humain derrière l’entrepreneur. C’est lui qu’on assiste pour qu’il soit heureux. Quand vient le temps de prendre des décisions importantes pour son entreprise, l’entrepreneur se ramasse seul dans son coin et il n’a pas toujours envie d’en discuter avec son entourage. Notre rôle comme mentor c’est de sortir l’entrepreneur de son isolement, le soutenir et lui suggérer des avenues. Il n’y a pas mieux que l’entrepreneur lui-même pour connaître son entreprise. Nous sommes là pour le guider et non pas pour lui imposer des choses», explique-t-il.

Avec ses précieux conseils, il réussit à mettre en confiance les entrepreneurs qu’il accompagne. Sa capacité d’analyse, son écoute et son ouverture d’esprit en font un mentor apprécié.

«Je dis toujours aux entrepreneurs de croire en leurs rêves. Je leur demande toujours de persévérer même quand ça ne va pas bien. Ils doivent constamment se dire qu’ils vont réussir à atteindre leur objectif. C’est une projection positive dans le futur. Il faut visualiser son succès. Ça permet de garder le focus sur son idéal», souligne le mentor.

Certification «Diamant»

Gilles Richard a vu ses années d’implication à titre de mentor être récompensées par le Réseau Mentorat le 18 février lors du gala Moment Mentoras. Il a reçu la reconnaissance «Diamant», soit la plus haute distinction décernée aux mentors de ce réseau. Elle vise à reconnaître l’implication bénévole de M. Richard, son engagement à promouvoir l’entrepreneuriat et à faire rayonner le mentorat dans la région et à l’extérieur de celle-ci.

«C’est une récompense incroyable. Ça me donne une motivation supplémentaire pour poursuivre. Je n’aurais jamais cru recevoir un jour cet honneur-là. Je remercie ma cellule et le réseau. Ça donne peut-être le goût à ceux qui suivent derrière nous autres de travailler pour s’y rendre aussi, car c’est accessible à tous ceux qui veulent bien s’impliquer dans le mentorat», exprime M. Richard, en précisant qu’il partage cette mention honorifique avec l’ensemble de ses pairs de la cellule de mentorat de la SADC de la MRC de Maskinongé.

Gilles Richard affirme que son implication lui apporte beaucoup sur le plan personnel. «On va chercher autant qu’on donne là-dedans. Chaque expérience nous fait grandir. Le mentorat, c’est un peu devenu mon loisir», reconnait-il.

De grands défis

Le mentorat n’est pas destiné seulement aux nouveaux entrepreneurs. Au contraire, il est tout aussi utile pour ceux en situation de croissance, de relève ou pour franchir les étapes de transfert d’une entreprise. En ces temps particulièrement difficiles pour les petites et moyennes entreprises, Gilles Richard croit que le mentorat peut s’avérer un moyen efficace pour surmonter les obstacles.

«Les entrepreneurs vivent des défis qu’on n’avait pas il y a 30 ans. Le marché change et la société évolue. Les défis post-pandémie vont être extraordinaires. Déjà, une pandémie on n’a jamais vécu ça. Ça peut avoir des impacts négatifs alors que pour d’autres, ça va leur donner de puissantes opportunités d’affaires. Comme mentor, on peut faire une différence dans les bons comme dans les moins bons moments», confie-t-il.

Rappelons que la SADC de la MRC de Maskinongé offre le service de mentorat aux entrepreneurs de la région depuis l’an 2000.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Nancy
Nancy
6 mois

Félicitations m. Richard pour votre implication. Un prix bien mérité.

Pierre Chagnon
Pierre Chagnon
6 mois

Bravo Gilles pour ton implication et ta grande générosité. 13 ans de bénévolat ! Merci et merci encore !