Geste héroïque salué par la MRC et la SQ

Photo de Pier-Olivier Gagnon
Par Pier-Olivier Gagnon
Geste héroïque salué par la MRC et la SQ
Barbara Paillé, mairesse de Sainte-Angèle-de-Prémont, Claude Julien, héros, Michel Bourassa, président du Comité de sécurité publique de la MRC de Maskinongé et maire de Saint-Alexis-des-Monts, Réal Rivard, occupant évacué, Jocelyn Déry, héros et la sergente Julie Grimard, responsable du poste principal de la MRC de Maskinongé. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

HOMMAGE. Le Comité de sécurité publique de la MRC de Maskinongé, composé de maires et de représentants de la Sûreté du Québec, a reconnu le geste de bravoure de Claude Julien et Jocelyn Déry, deux citoyens de Sainte-Ursule qui ont sauvé un couple de personnes âgées d’un incendie, l’automne dernier.

En effet, le 22 novembre 2018, alors qu’ils se rendaient au travail, vers 5h30, messieurs Julien et Déry ont aperçu de la fumée s’échappant d’un bâtiment derrière une résidence de la route Lupien à Sainte-Angèle-de-Prémont.

Instinctivement, les deux hommes ont décidé de s’arrêter pour intervenir. Ils ont d’abord demandé à un voisin de communiquer avec les services d’urgence pendant qu’ils se précipitaient pour évacuer Réal et Rolande Rivard, âgés de 98 et 96 ans, de leur résidence qui se trouvait à quelques mètres de l’incendie. «On a vu que le feu était pris dans le garage. On a tout de suite cogné à la maison pour évacuer les occupants, mais on n’avait pas de réponse. Le monsieur et la madame étaient couchés. On a été les chercher pour les sortir. C’était très dangereux ce matin-là. Il ventait beaucoup et en plus il faisait très froid. La fumée traversait complètement le chemin. C’était une question de temps avant que ça se propage au bâtiment», se souvient Claude Julien.

Aussitôt sortis, les occupants ont été emmenés chez des voisins. «Ce sont des personnes âgées qui ont des problèmes auditifs. Ils ont aussi une mobilité réduite. On voulait les mettre en sécurité parce qu’on voyait le danger avec l’incendie. Après, avec l’assistance des pompiers, nous avons récupéré leurs médicaments», ajoute-t-il.

En plus de sauver le couple de personnes âgées, ce jour-là, les deux héros ont également aidé les pompiers à s’installer et à gérer la circulation. Les sapeurs de Sainte-Angèle-de-Prémont ont été épaulés par leurs confrères des municipalités environnantes afin de maîtriser le brasier qui faisait rage à proximité d’un atelier de carrosserie. «Tout s’est fait assez vite. Une chance que les pompiers sont arrivés rapidement parce que sinon le feu aurait rejoint la maison», indique pour sa part Jocelyn Déry.

«On a avalé et respiré beaucoup de fumée. Le vent venait du nord. Nous étions toujours dans la fumée tant pour sortir les personnes que pour aider les pompiers», poursuit-il.

Les deux bons amis reconnaissent avec beaucoup d’humilité que sans leur intervention, la situation aurait pu être bien différente. D’autant plus que des poids lourds étaient passés devant la résidence du couple sans s’arrêter pour porter assistance. «Ça valait la peine parce que monsieur et madame Rivard sont encore là aujourd’hui. Je suis bien content. C’est ça le principal!», signale M. Julien.

Les municipalités de Sainte-Ursule et de Sainte-Angèle-de-Prémont ont à leur tour souligné ce geste exceptionnel lors des derniers mois lors d’occasions spéciales. «N’eût été de ce geste, nous ne serions pas ici aujourd’hui pour saluer le courage de ces deux personnes et il y aurait probablement eu deux décès», a affirmé Barbara Paillé, mairesse de Sainte-Angèle-de-Prémont.

La bravoure de Claude Julien et Jocelyn Déry a également eu un écho à Québec puisque le député de Maskinongé, Simon Allaire, a rendu hommage à ces deux hommes lors d’une déclaration formulée à l’Assemblée nationale, en mars dernier.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des