Gel de taxes: Louiseville n’en fera pas une promesse

Gel de taxes: Louiseville n’en fera pas une promesse
(Photo : Pier-Olivier Gagnon)

Louiseville n’a pas l’intention de suivre les autres administrations municipales qui garantissent à leurs contribuables un gel des taxes foncières pour l’année 2021.

Étant donné l’impact économique sans précédent de la pandémie sur la population et les commerçants de leur territoire, des municipalités et grandes villes de la province ont décidé de donner un peu de répit à leurs citoyens qui doivent, à l’instar de tous les Québécois, faire face à une deuxième vague de COVID-19 ces jours-ci, en offrant un gel de taxes pour l’année à venir. À Louiseville, Yvon Deshaies se positionne différemment sur l’application d’une telle mesure.

«Je ne m’avancerai pas là-dessus. Je ne suis pas certain qu’un gel de taxes serait possible chez nous cette année. On a signé des conventions et on a plusieurs projets sur la table. Ce n’est pas facile. Est-ce qu’il y aura une grosse augmentation de taxes? Je ne pense pas! Par contre, je ne peux pas garantir un gel de taxes comme d’autres maires l’ont fait. La différence que j’ai avec eux, c’est que je ne fais pas de promesse à personne. On va travailler pour le mieux et pour nos citoyens, mais le gel de taxes sera très difficile à avoir», affirme le maire.

Les élus louisevillois travailleront à l’élaboration du prochain budget au mois de novembre. «Une décision va être prise lorsqu’on aura tous les chiffres en main. On aura un meilleur portrait des finances de la Ville lors des prochaines semaines», mentionne M. Deshaies.

Rappelons que Louiseville avait annoncé, le printemps dernier, une réduction temporaire de son taux d’intérêt de 15 % à 0 % pour les contribuables dont le paiement du compte de taxes était en retard. Cette mesure, valide du 24 mars au 11 mai 2020, avait été mise en place pour aider les citoyens qui se trouvaient dans une situation financière précaire et qui étaient durement affectés par les impacts de la pandémie.

De plus, la Ville a lancé, en septembre dernier, la plateforme transactionnelle Proche d’ici afin de soutenir ses commerçants et d’encourager l’achat local.

Avec ces actions, le maire Deshaies juge que Louiseville a fait sa part pour aider son milieu. «Il faut comprendre que le gouvernement a bien aidé les citoyens avec la Prestation canadienne d’urgence (PCU) et les entreprises avec d’autres programmes. Un certain pourcentage de la population a aussi réussi à conserver son emploi. Dans la région, on a survécu à la première vague. Et pour l’instant, les gens s’en sortent bien malgré la deuxième vague. Ce n’est pas facile, on le sait, mais Louiseville fait son possible et a déjà fait des efforts», rapporte le maire.

La Ville de Louiseville devrait normalement dévoiler son budget 2021 en décembre prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires