Fentanyl: la SQ est aux aguets

Par superadmin
Fentanyl: la SQ est aux aguets
Le fentanyl est une drogue particulièrement puissante.

DROGUE.  La Sûreté du Québec ne reste pas indifférente devant l’arrivée du fentanyl partout en province.

Ce puissant analgésique est de plus en plus présent au Québec et représente une menace bien réelle également en Mauricie.

Pendant que les victimes de cet opioïde sont de plus en plus nombreuses dans certaines villes, la propagation du fentanyl préoccupe les autorités.

La Sûreté du Québec suit la situation de près, mais refuse d’en dire davantage. Bientôt, nous précise-t-on, le corps policier du Québec fera le point sur la problématique. «On souhaite expliquer notre rôle, ce qui se fait présentement sur le marché et les tendances provinciales au niveau du fentanyl», confirme Hugo Fournier, sergent et porte-parole de la Sûreté du Québec.

En Mauricie, la Sûreté du Québec est prudente avec la présence ou non du fentanyl. «On sait que ça s’en vient et nous sommes prêts, indique M. Fournier. Il y a eu quelques cas à Montréal, mais c’est encore une problématique isolée dans la province. Il faut rassurer la population».

D’ores et déjà, la Sûreté du Québec confirme que ses policiers sont formés et renseignés sur l’arrivée du fentanyl dans plusieurs régions du Québec. Elle a aussi mandaté des effectifs, notamment des enquêteurs pour faire la lumière sur la situation. «Nous avons des gens qui travaillent présentement tant au niveau du renseignement que sur les réseaux qui existent. On est en cueillette d’informations».

Du côté de la Sécurité publique de Trois-Rivières, on reste également au fait de la situation.

«Pour l’instant, on n’a pas trouvé de fentanyl lors de nos saisies. La seule chose qu’on a trouvée, ce sont des timbres de fentanyl utilisés pour des traitements médicaux. On ne parle pas du même produit. C’est le fentanyl conçu en laboratoire qui est le plus dommageable. Il est très nocif parce qu’il n’est ni mesuré ni quantifié», explique Luc Mongrain, sergent aux relations publiques et communautaires à la Sécurité publique de Trois-Rivières.

Rien ne laisse présager qu’il y aurait un quelconque trafic de fentanyl à Trois-Rivières. 

Faits

– Le fentanyl est parfois mélangé à d’autres drogues, notamment à l’héroïne et à la cocaïne.
– Il est utilisé sous forme de comprimés qui ressemblent à des médicaments vendus sur ordonnance.
– Des surdoses se sont produites chez des personnes qui ne savaient même pas qu’elles avaient consommé du fentanyl. Ces surdoses peuvent être mortelles.
– Le fentanyl est difficile à détecter, car il est sans odeur et sans goût.
– Il est souvent sous forme de poudre, de pilules, de liquide ou de buvards.
– Deux milligrammes de fentanyl pur, soit l’équivalent de quatre grains de sel, peuvent suffire à tuer un adulte moyen.
– Le nombre de décès attribuables au fentanyl est à la hausse au Canada.
– Le fentanyl est 100 fois plus puissant que la morphine

(Source: GRC)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires