Et si on parlait de vos matières résiduelles?

Photo de Sandra Lacroix
Par Sandra Lacroix
Et si on parlait de vos matières résiduelles?
La visite au centre de tri permettra aux gens de retracer le parcours des matières qu'ils mettent dans leur bac bleu.

PORTES OUVERTES. Qu’arrive-t-il avec le contenu de votre bac bleu et votre bac noir une fois acheminé à destination? Comment puis-je mieux récupérer à la maison? La Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie (RGMRM) et Récupération Mauricie invitent la population à leur journée portes ouvertes le dimanche 21 octobre. «C’est une journée pour venir parler de vos matières résiduelles avec nous, pour voir comment nos installations fonctionnent et pour comprendre comment mieux récupérer avec les matières que vous déposez dans votre bac de recyclage», précise Sylvie Gamache, conseillère en communications à la RGMRM. La journée se décline en deux visites principales, d’une quarantaine de minutes chacune: le centre de tri et le lieu d’enfouissement. La visite au centre de tri permettra aux gens de retracer le parcours des matières qu’ils mettent dans leur bac bleu. Les employés seront sur place pour répondre aux questions et expliquer le fonctionnement des installations. «On a beaucoup entendu parler de recyclage depuis le début de l’année, souligne Mme Gamache. On veut vraiment que les gens prennent conscience de ce qui arrive avec les matières qu’ils mettent dans leur bac.»

«L’objectif est d’outiller les gens pour qu’ils puissent mieux récupérer à la maison» – Sylvie Gamache

Chaque année, le centre de tri reçoit environ 40 000 tonnes de matières. De cette quantité, plus de 90% sont recyclées, contrairement à ce qu’on pourrait penser. Mais que retrouve-t-on dans ce petit 10% des matières qui ne peuvent être recyclées? «Ce sont souvent des petites erreurs que les gens font, indique Sylvie Gamache. Cette journée va nous permettre de prendre le temps d’expliquer aux gens pourquoi, par exemple, on ne met pas de rallonge électrique ou de lumières de Noël dans son bac de récupération.» Mentionnons que plus de 3 millions de dollars ont été investis l’automne dernier dans la modernisation de ce centre de tri régional. De nouveaux équipements, plus performants, permettent maintenant de trier les matières de façon plus efficace. Tour guidé du lieu d’enfouissement Un autre volet de la journée portes ouvertes proposera aux visiteurs de monter à bord d’un autobus et prendre part à un tour guidé pour découvrir comment on aménage aujourd’hui un lieu d’enfouissement. «Ça tombe bien car des travaux d’aménagement d’une cellule d’enfouissement sont réalisés présentement», explique Mme Gamache. Ainsi, les gens pourront voir les installations, la station de pompage du liquide provenant des déchets, la station de traitement des eaux usées, etc. «On a un important projet de modernisation de nos installations de traitement des eaux usées», indique Sylvie Gamache, ajoutant que la Régie revoit également complètement son système de traitement des boues de fosses septiques. Encore une fois, ce sont les employés qui seront sur place pour donner les explications aux visiteurs et leur faire découvrir leur milieu de travail. Outre la visite du centre de tri et le tour guidé du lieu d’enfouissement, les personnes intéressées pourront poursuivre la journée sur le site. Des kiosques d’information seront aménagés, ainsi qu’un atelier zéro déchet (11h) et un atelier de compostage domestique (14h). Organisée conjointement par Récupération Mauricie et la RGMRM, la journée portes ouvertes aura lieu le dimanche 21 octobre de 10h à 16h au 400, boul. de la Gabelle, Saint-Étienne-des-Grès. Toutes les activités sont gratuites et offertes à tous.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires