Épilepsie Mauricie/Centre-du-Québec cesse ses activités

Rédaction Hebdo Journal

Épilepsie Mauricie/Centre-du-Québec cesse ses activités
Épilepsie Mauricie/Centre-du-Québec met fin à ses activités. (Photo : -)

L’organisme Épilepsie Mauricie/Centre-du-Québec met fin à ses activités après plus de 42 ans d’existence.

Le conseil d’administration a pris cette décision à la suite d’une grande réflexion et des constats qui en ont découlé.

L’organisme souligne avoir constaté que le virage entrepris en 2019 n’a pas satisfait les membres d’Épilepsie Mauricie/Centre-du-Québec, de sorte que l’offre d’activités santé services sociaux a été boudée.

La difficulté à recruter de nouveaux membres et des bénévoles, ainsi que la pénurie de main-d’œuvre, ont également pesé dans la balance, puisque le renouvellement de l’équipe de travail s’est fait avec difficulté et ce, sans jamais avoir été complété.

Par ailleurs, la diminution du financement à la mission du Programme Soutien aux Organismes Communautaires (PSOC) de plus de 20% depuis 2018 a contraint l’organisme à freiner son développement, jusqu’à y mettre un terme.

« L’organisme était en suivi particulier auprès des instances du PSOC depuis 2018. On lui reprochait de ne pas vivre sa mission et de plutôt agir comme un club social. Si cette réalité était d’actualité en 2018, ce n’était plus le cas depuis début 2020. Plus d’une vingtaine d’activités santé services sociaux ont été présentées aux membres autant en présence qu’en virtuel entre mars et septembre 2021. Malgré la diversité des activités offertes, au total ce ne sont qu’une quinzaine de personnes différentes qui ont su profiter de ces activités enrichissantes qui ont vraiment faites une différence dans la vie des participants », explique Épilepsie Mauricie/Centre-du-Québec dans un communiqué de presse envoyé aux médias.

« Nous comprenons très bien qu’un financement à la mission ne peut pas être justifié si seulement une quinzaine de personnes différentes sont réellement aidées. Nous comprenons très bien qu’un financement pour une mission qui ne rejoint pas la majorité des membres d’un organisme ne peut pas être maintenu, voir augmenté. Mais devant l’inflation de toutes les dépenses d’opération, les sommes consenties ne suffisent plus à faire vivre l’organisme et donc, par conséquent à offrir des services à la hauteur des attentes du PSOC », ajoute l’organisme qui déplore ne pas avoir retrouvé son plein montant malgré le respect des nouvelles exigences, chaque trimestre.

Devant ces difficultés, l’épuisement moral de la direction et des administrateurs et le manque de participation des membres, il a été décidé à la majorité, lors d’une Assemblée générale extraordinaire tenue le 10 novembre dernier, que l’organisme mette fin à ses opérations et qu’une procédure de dissolution de la corporation soit mise en branle.

Les membres d’Épilepsie Mauricie/Centre-du-Québec ont eu l’occasion d’échanger une dernière fois le 9 décembre dernier à l’occasion d’une fête de Noël. Un dernier groupe de parole est prévu le 16 décembre pour permettre aux participants de s’exprimer sur la fermeture.

Le conseil d’administration, la direction et l’équipe de travail tiennent à remercier chaleureusement tous les membres, bénévoles, partenaires qui au fil des ans ont collaboré avec Épilepsie Mauricie/Centre-du-Québec dans des projets, des services ou des activités. (M.E.B.A)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires