Entreprise Prémont agrandit son usine de masques

Photo de _L'Écho de Maskinongé
Par _L'Écho de Maskinongé
Entreprise Prémont agrandit son usine de masques
Des masques chirurgicaux fabriqués à Louiseville (Photo : courtoisie)

AFFAIRES. À peine trois mois après le lancement de la production de masques chirurgicaux à Louiseville, Entreprise Prémont annonce l’agrandissement de son usine, qui lui permettra de passer de centaines de milliers de masques par semaine à quelques millions.

Les travaux, qui seront entrepris dans les prochains jours, permettront de doubler la superficie de production et de faire passer l’équipe de travail de 75 à 130 employés.

«Nos produits Humask sont en forte demande car ils se démarquent des autres masques sur le marché. Ils sont faits pour la vraie vie de l’infirmière, du préposé ou du dentiste. Des masques qui s’ajustent et qui sont confortables à l’utilisation, filtrent l’air efficacement et permettent à chaque utilisateur de respirer plus librement», explique Patrice Barbeau, associé d’Entreprise Prémont et président de Delta Cosmetics.

On sait que depuis les débuts de la pandémie de COVID-19, les masques chirurgicaux sont en forte demande, une situation qui va être stable encore longtemps selon les prévisions du marché.

«Nous utilisons une technologie de filtration innovatrice unique. Notre grande expérience en fabrication de filtres à air chez Hardy Filtration, notamment des filtres HEPA utilisés dans les milieux hospitalier et pharmaceutique, nous permet d’offrir des produits qui répondent aux normes les plus élevées sans sacrifier le confort ni la respiration des utilisateurs. Nous atteignons avec nos masques les plus hauts standards, soit le Niveau 3 des normes ASTM F2100», ajoutent les associés Geneviève Hardy et Luc Girard.

En attendant la fin des travaux d’agrandissement, Entreprise Prémont s’est associée avec un sous-traitant exclusif afin de combler sa capacité de production pour ainsi répondre à la demande pour sa formule de masques uniques. Un système permet d’assurer la traçabilité, de remonter à la source de chaque matériau utilisé dans la fabrication des produits Humask et de suivre le cheminement des masques une fois qu’ils sont sortis de l’usine.

«Nous sommes très heureux du succès que connaissent nos masques. Cet automne, avec l’installation de nouvelles lignes de production et l’embauche de plus de personnel, nous serons en mesure de fabriquer 100% de nos produits ici à Louiseville. Nous aurons l’espace, l’équipement et la main-d’œuvre pour affronter la demande actuelle et future», soutient Dany Bergeron, associé et spécialiste en automatisation.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
alphonse
alphonse
2 années

très utile : l’usage obligatoire de masques respiratoires devrait s’envisager vraiment pour des utilisations comme dans les transports en commun, dans les magasins ou dans une salle d’attente, … : » La prévention des affections respiratoires » : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=270