Développement Saint-Élie lance sa programmation estivale

Daniel Birru dbirru@lechodemaskinonge.ca

Développement Saint-Élie lance sa programmation estivale
Fred Pellerin était présent à l'église de Saint-Élie-de-Caxton pour l'annonce sur l'exposition de la Course des Petits bateaux, cet été. (Photo : L'Écho - Daniel Birru)

ÉVÉNEMENTS ET FESTIVALS. L’organisme communautaire Développement Saint-Élie-de-Caxton a effectué le lancement de sa programmation estivale 2022, avec en vedette de nombreux événements culturels qui animeront la municipalité de Saint-Élie tout au long de l’été. Expositions, festivals, projections de films, concours : voilà ce qui attendra les résidents de Saint-Élie au cours des prochains mois.

Dans le cadre de la programmation de la Fête nationale du Québec, Développement Saint-Élie lance, à compter de ce vendredi 24 juin, l’exposition La course de Petits bateaux, qui provient d’une idée originale de Fred Pellerin et Annie Boulanger. Celle-ci comprendra des aquarelles de Mme Boulanger, accompagnés d’une centaine de bateaux fabriqués par les élèves de l’École Villa-de-la-Jeunesse, qu’ils ont fait dans le cadre du projet « La culture à l’école ». L’événement comprendra également des photos et un montage démontrant les coulisses du travail qu’ils ont fait. L’exposition sera présentée du mercredi au dimanche, de 11h à 17h, à l’église de Saint-Élie, du 24 juin au 5 septembre.

Il s’agit d’une grande source de fierté pour les deux organisateurs, qui ont collectivement consacré plus de 4000 heures à l’ensemble de ce projet, avec les jeunes. « Je pense que d’abord, les jeunes ont pu tirer des grands apprentissages de cette rencontre-là, avec Annie Boulanger, mais aussi toute la métaphore entourant la signification de La course aux Petits bateaux, qui parle de différence, de fierté, de communauté. Les enfants ont donc pu nourrir la réflexion qu’il y avait à tirer de ce livre-là, » soutient le conteur Fred Pellerin, qui est notamment l’auteur du livre La course de petits bateaux et le détenteur de l’idée originale.

L’illustratrice Annie Boulanger a quant à elle participé à l’élaboration et la mise en œuvre du projet auprès des élèves, une expérience très enrichissante pour elle. « Je souhaitais laisser aux enfants une totale liberté dans le choix des matériaux, des formes, des couleurs et ils ont créé ensemble des œuvres dont ils sont vraiment fiers, » dit-elle, qui a passé six semaines avec les enfants dans l’école.
« Je me demandais en arrivant là, comment les jeunes allaient réagir, si ça allait leur tenter d’embarquer dans de projet-là. J’ai amené tellement de matériel, j’avais plein d’idées à leur proposer pour ouvrir leur inspiration, et je pense qu’à ce niveau-là, je n’avais pas un grand rôle à jouer parce que les enfants ont vraiment cette imagination, et c’est beau de voir à quel point il y en a qui se donnent à fond. Ils ont vraiment dépassé mes attentes, » dit Annie Boulanger.

À l’occasion la Fête nationale, la 6e édition de la Grande Tablée aura lieu à compter du 23 juin en soirée, pour se conclure le vendredi 24. Un repas communautaire, hommage au drapeau, discours et prestations musicales sont prévues près de l’église pour souligner la Saint-Jean-Baptiste. Le groupe les Diables à Cinq et les majorettes Les Maj’orignal doivent également être présents lors des cérémonies.

« En tant que mairesse, je suis très heureuse de voir à quel point Fred Pellerin fait encore partie de Saint-Élie, et on en a la preuve aujourd’hui. Je le disais dans ma campagne électorale: l’harmonie est revenue au village. Pour moi, c’est quelque chose de très important, et je pense que les touristes vont le sentir lorsqu’ils vont venir faire leur tour cet été, » dit Gina Lemire, mairesse de Saint-Élie-de-Caxton.

Un Garage de la Culture bien occupé

En plus des Jeudi 5 à 7, organisés par la municipalité, le Garage de la Culture accueillera également une multitude d’autres événements, tout au long de l’été. L’exposition La course de Petits bateaux doit avoir lieu du 24 juin au 5 septembre, du mercredi au dimanche, de 11h à 17h, de même que des projections du film l’Arracheuse de temps de Francis Leclerc, écrit par Fred Pellerin, à tous les vendredis du 8 juillet au 26 août, à 19h.

« À travers cette exposition, nous sommes vraiment heureux de partager avec vous la fierté de notre village et cette immense dose d’humanisme dont nous avons tous tellement besoin aujourd’hui, » soutient Gilbert Guérin, président de Développement Saint-Élie-de-Caxton et coordonnateur de l’exposition.

« Saint-Élie-de-Caxton est un véritable moteur de la culture dans la MRC de Maskinongé. Même si ce n’est maintenant plus la municipalité qui s’occupe d’organiser les événements, on a plein de gens expérimentés sur qui ont peut compter. On va travailler fort pour continuer dans le domaine à encourager tous nos artistes, qui sont importants pour nous,  » a tenu à dire Gina Lemire, mairesse de Saint-Élie-de-Caxton.

Développement Saint-Élie invite le public à visiter sa page Facebook pour être au courant des mises à jour et des changements qui pourraient survenir au niveau de la date et des heures.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires