Deux nouvelles cadettes de la SQ dans la MRC de Maskinongé

Daniel Birru dbirru@lechodemaskinonge.ca

Deux nouvelles cadettes de la SQ dans la MRC de Maskinongé
De gauche à droite: Jean-Yves St-Arnaud, préfet de la MRC de Maskinongé, Maegan Boisvert et Camille Crispin, cadettes de la Sûreté du Québec, Michel Bourassa, maire de Saint-Alexis-des-Monts et président du Comité de sécurité publique de la MRC de Maskinongé, et la sergente Annie Thibodeau, coordonnatrice locale en police communautaire. (Photo : : courtoisie.)

POLICE. Les cadets de la Sûreté du Québec (SQ) ont récemment repris du service dans la MRC de Maskinongé. Du 6 juin au 5 août, ces aspirants policiers recrutés par la SQ représenteront l’organisation policière dans différentes activités et lors d’événements qui se tiendront dans les municipalités de la région.

Les deux cadettes affectées à la MRC de Maskinongé, Maegan Boisvert et Camille Crispin, assureront notamment une présence à pied ou à vélo dans les quartiers et les parcs, répondront aux demandes de renseignements des citoyens et viendront prêter main-forte aux patrouilleurs en effectuant de la surveillance et de la prévention auprès de la population. De plus, elles iront à la rencontre des citoyens pour les informer sur les lois et règlements municipaux en vigueur.

L’embauche de cadets dans la MRC de Maskinongé est réalisée dans le cadre d’une entente de partenariat conclue avec la Sûreté du Québec. Cette entente prévoit un financement partagé à 50 % entre la MRC et la SQ pour un contrat de 400 heures par cadet étalé sur une période de 10 à 12 semaines.

Le Programme de cadets de la Sûreté du Québec vise à accroître la visibilité du corps de police dans les communautés qu’elle dessert, à assurer une vitrine pour le recrutement de futures policières et de futurs policiers ainsi qu’à soutenir les policières et policiers dans l’application du modèle de police de proximité de la SQ. Ce programme constitue une expérience de travail enrichissante pour les futurs policiers.

« Le travail de prévention et de sensibilisation effectué par les cadets de la Sûreté du Québec aide les patrouilleurs dans leur mission quotidienne. Cette initiative permet aux représentants du poste de police local d’avoir un contact privilégié avec les citoyens et de se rapprocher de la population. Leur présence est appréciée dans notre milieu, » souligne Jean-Yves St-Arnaud, préfet de la MRC de Maskinongé.

Par ailleurs, la MRC de Maskinongé participe au Programme de cadets de la Sûreté du Québec pour la troisième année consécutive.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires