Des lacs surveillés à la loupe dans Maskinongé

Par superadmin
Des lacs surveillés à la loupe dans Maskinongé

Depuis quelques années, les lacs du Québec sont aux prises avec des problèmes d’algues bleu-vert. L’Organisme de bassins versants des rivières du Loup et de Yamachiche (OBVRLY) devait donc également se pencher sur l’état de santé des lacs présents sur son territoire. En 2009, trois lacs affectés par les cyanobactéries ont donc été étudiés et près d’une trentaine d’autres lacs seront visités cette année.

L’Organisme de bassins versants des rivières du Loup et de Yamachiche a donc démarré, en 2009, un projet pilote sur le territoire des municipalités de Saint-Élie-de-Caxton et de Saint-Boniface dans le but d’améliorer la qualité de l’eau des lacs qui ont subi des floraisons d’algues bleu-vert ces dernières années. Trois lacs ont été caractérisés à l’aide de différents paramètres; il s’agit des lacs Héroux et des Six à Saint-Boniface et du lac Plaisant à Saint-Élie-de-Caxton.

 

Une caractérisation complète des bassins versants de ces lacs a été produite. Ce projet est issu d’une collaboration entre l’Organisme des bassins versants des rivières du Loup et de Yamachiche, le Laboratoire de recherche sur les bassins versants de l’Université du Québec à Trois-Rivières, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, les municipalités de Saint-Élie-de-Caxton et de Saint-Boniface et les Regroupements pour la protection de l’environnement des lacs et cours d’eau et associations de lacs de ces municipalités.

 

Mentionnons également que d’autres lacs seront caractérisés au cours de l’été suite aux demandes soumises par les municipalités afin d’effectuer des études sur certains de leurs lacs en milieu habité.

 

L’OBVRLY aura alors le mandat de réaliser le portrait et le diagnostic des bassins versants des lacs Bell et Long à Saint-Élie-de-Caxton et des lacs Saint-Alexis et à la Perchaude à Saint-Alexis-des-Monts.

 

De plus, afin de permettre à ces municipalités de cibler les lacs nécessitant une attention particulière, l’OBVRLY a identifié une vingtaine de lacs supplémentaires sur lesquels une évaluation primaire sera effectuée dans le but de dresser un portrait de l’état de santé des lacs présents sur leur territoire. C’est M. Yann Boissonneault, biologiste et conseiller scientifique de l’OBVRLY, qui sera le responsable de ces projets.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires