Des élèves rendent hommage à Anthony Delatri

Des élèves rendent hommage à Anthony Delatri
Quelques-uns des élèves ayant contribué à la création de cette œuvre éphémère, en compagnie d'Annie Gagnon, enseignante en arts plastiques à l'école primaire de Louiseville. (Absente lors de la photo: Nathalie Pagé, enseignante en éducation physique) (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

LOUISEVILLE. Le caricaturiste et sportif Anthony Delatri nous a quittés le 30 décembre dernier. Ses funérailles ont eu lieu le 1er février à Louiseville.

La veille, des élèves de l’école primaire de Louiseville ont tenu à lui rendre un dernier hommage en guise de reconnaissance pour son implication dans les arts et les sports et pour l’exemple qu’il représente dans sa communauté.

Sous la supervision d’Annie Gagnon, enseignante en arts plastiques et de Nathalie Pagé, enseignante en éducation physique, près d’une dizaine d’élèves de l’école ont réalisé une œuvre éphémère avec des matériaux récupérés, devant sa résidence, sur la clôture délimitant la cour d’école.

«C’est l’idée de Nathalie Pagé. Elle fait régulièrement le tour du parc-école avec les enfants. M. Delatri était souvent devant sa fenêtre, car son atelier était situé dans la portion avant de sa maison. Ils se saluaient fréquemment. Comme ça bouge et qu’il y a souvent des activités dans la cour d’école, M. Delatri était aussi souvent porté à s’asseoir et à regarder les enfants s’amuser. On trouvait que c’était une bonne idée de souligner son décès et de lui rendre à notre façon un petit hommage», raconte Annie Gagnon, l’une des responsables de cette initiative.

En utilisant des morceaux de tissu, de la broche et des équipements sportifs, les élèves ont, lors de cette journée pédagogique et sur une base volontaire, fait preuve de créativité en représentant le mot «merci» alors que le mercure affichait -20 degrés Celsius. Ils ont joint à cette œuvre des raquettes de badminton, de tennis ainsi que des balles afin d’illustrer les sports dans lesquels le Louisevillois d’adoption avait évolué.

«M. Delatri était un grand artiste, mais c’était aussi un grand sportif. On a expliqué aux élèves pourquoi on faisait ça. Ils en ont appris un peu plus sur l’homme qu’il était. Puis, ils ont participé au processus de création de l’œuvre, soit au découpage du tissu et à la fixation du matériel sur la clôture», précise Mme Gagnon.

La famille d’Anthony Delatri a d’ailleurs été informée de ce geste. «Les filles de M. Delatri ont grandement apprécié. Elles nous ont remerciées d’avoir souligné son départ de cette façon. On a eu de bons commentaires», témoigne l’enseignante.

Cette œuvre réalisée par les élèves de l’école primaire de Louiseville est affichée pour une période de deux semaines.

Tout au long de sa carrière de caricaturiste, Anthony Delatri a produit quelque 8 000 caricatures, notamment pour l’Écho de Maskinongé ainsi que Le Nouvelliste. L’un de ses dessins, illustrant la dualité linguistique canadienne parfois conflictuelle, s’est retrouvé immortalisé au Musée canadien de l’histoire à Gatineau.

Sur la scène sportive, M. Delatri s’est distingué dans plusieurs disciplines, tant par ses performances que par sa détermination. Il a notamment été intronisé au Temple de la renommée de Badminton Québec en 1994 et au Temple de la renommée sportive de la Mauricie en 2005. L’été dernier, la Ville de Louiseville avait nommé ses terrains de tennis en son honneur.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

1
COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Suzanne Lizotte Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Suzanne Lizotte
Invité
Suzanne Lizotte

Bel hommage, il le mérite!