Défi têtes rasées Leucan: des élèves amassent près de 4000$

Photo de Myriam Lortie
Par Myriam Lortie
Défi têtes rasées Leucan: des élèves amassent près de 4000$
Kaëly Dionne en compagnie de son équipe Les Tortues courageuses, qui a largement dépassé son objectif financier.

LEUCAN. Ce ne sont pas toutes les jeunes filles de 8 ans qui sont prêtes à donner leurs cheveux pour soutenir une cause. Si Kaëly Dionne l’a fait, entraînant avec elle neuf autres personnes, c’est en l’honneur de son amie Rosalie Longtin-Bergeron, décédée d’un cancer à l’âge de 4 ans. «Mon amie Rosalie est décédée du cancer l’an dernier. Je trouvais ça triste qu’elle perde ses cheveux», explique Kaëly Dionne, élève de troisième année à l’école de la Tortue-des-Bois. Après avoir vu la mère de son amie participer au Défi têtes rasées Leucan, elle a eu envie de s’impliquer elle aussi. «Je voulais faire une perruque pour les autres enfants malades du cancer», explique-t-elle. Toute l’année donc, elle a laissé pousser ses cheveux pour pouvoir les donner. Les Tortues courageuses fracassent leur objectif Par le biais d’un projet entrepreneurial, Kaëly Dionne a entraîné neuf autres personnes, élèves et parents, dans son mouvement. L’équipe a décidé de se surnommer «Les Tortues courageuses». L’objectif fixé à 1500$ a été fracassé puisque les élèves ont amassé 3944,98$ en tout. Le 11 décembre dernier, au gymnase de l’école, ses collègues de classe Jérôme Caron, Alice Dumont, Marco Bergeron-Jasmin, François-Gustave Simard, Évangéline Simard et Fleur-Lou St-Arnaud ont donné leurs cheveux pour la cause accompagnés de parents. Un événement chargé en émotion. Alice Dumont avait elle aussi des raisons bien particulières de participer. «La fille de l’amie de ma mère, Léonie, 6 ans, a appris qu’elle avait la leucémie en septembre dernier. Quand je suis allée la voir, elle n’avait plus beaucoup de cheveux, seulement quelques-uns. Elle était très mignonne. Je me suis dit que j’allais lui donner les miens», explique-t-elle. L’expérience s’est avérée très enrichissante pour tous. «J’ai trouvé ça impressionnant à quel point les gens sont généreux. C’était le fun!», raconte Alice Dumont, qui a coupé ses longs cheveux blonds bouclés. «Toute l’école était là! Tout le monde nous encourageait en criant et en applaudissant.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires