Déboisement sur la Route des Lacs: la Ferme forestière Winchester fait le point

Photo de Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Déboisement sur la Route des Lacs: la Ferme forestière Winchester fait le point
La Routes des Lacs. (Photo : tirée de Google maps)

 

SAINT-ÉLIE-DE-CAXTON. La Ferme forestière Winchester a tenu à faire une mise au point concernant le déboisement entrepris lundi. Selon elle, des inexactitudes figurent dans le texte publié sur Facebook par le groupe Les amis des Grand pins rouges et elle tient à les corriger.

Nous reproduisons ici dans son intégralité le commentaire qu’elle a publié sur le site web de l’Écho de Maskinongé.  Nous tenons à préciser qu’aucune correction n’a été apportée au texte.

1- Tout d’abord et en argument au delà de tous les autres, les grands pins doivent être coupés parce qu’ils sont condamnés à mourir dans l’année ou sur une couple d’années et qu’ils vont se désécher devenant ainsi un danger à la sécurité publique. En effet, les arbres seront alors très susceptibles aux coups de vent et risquent de tomber sur la route 351 qu’ils bordent. Ceci concerne au moins 55% des pins dans les secteurs les moins touchés et jusqu’à 90% des arbres dans le secteur nord. Ces pins ont perdus leur tête lors du verglas du 28 novembre dernier; vu leur age, le fait qu’ils soient rapprochés et n’aient que peu de branches vertes, leur capacité de régénération est limitée. Il est recommandé de couper tous les pins car les arbres restant après une coupe partielle sont exposés à un effet d’engouffrement du vent dans les poches laissées par la coupe et ceci augmente le risque de chute des arbres restant sur la chaussée. Ce n’est pas de gaité de cœur que cette décision a été prise car les membres de Winchester sont les premiers à avoir apprécié la majesté de ces pins!

2- Ce n’est pas vrai qu’il y aura une coupe à blanc: la repousse sous les pins sera conservée dans la mesure du possible. Il faudra bien couper certains arbres pour avoir accès aux pins mais la repousse est assez abondante à bien des endroits et inclut des arbres de 30-40 pieds.

3- Il est faux de décrire ces pins comme centenaires: ils ont été plantés par la Ferme autour des années ’50.

4- Il est faux de dire que la Ferme a obtenu « une dérogation » pour la coupe. La coupe est justifiée en vertu de la réglementation de la MRC parce qu’il y a danger pour la sécurité publique.

5- Il est faux que le Club Winchester « a été fondé par un riche américain ». M Boyer qui a fondé Winchester était superviseur de coupe forestière dans les années 1870-80 et il a choisi de prendre sa retraite dans la région parce qu’il est tombé en amour avec la beauté de la Mauricie, d’où sa volonté et celle de ceux qui l’ont suivi de préserver la nature sauvage du territoire.

6- À notre connaissance, John F Kennedy n’est jamais venu à Winchester et il n’y a aucun membre qui y vienne en hydravion! Le texte de Facebook contient beaucoup d’exagérations!

 

Partager cet article

1
COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Simon Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Simon
Invité
Simon

Étrangement, cette mise au point contient elle aussi des faussetés si on se fie au site web du club et à la plaque commémorative de St-Elie-de-Caxton. En effet, concernant le point 5, il semble bien que le club aie été fondé par William H. Parker, sur recommandation de son médecin de s’installer dans « le Nord ». Pour le point 6, le site et la plaque mentionne que « Des visiteurs célèbres ont séjourné au Club. Entre autres, Sir Wilfrid Laurier, René Lévesque et la famille Kennedy, dont le père Joseph Patrick et le fils, John F. Kennedy, qui fut président des Etats-Unis. »…  Lire la suite »