«De très bonnes nouvelles pour la région» -Marc H. Plante

Par superadmin
«De très bonnes nouvelles pour la région» -Marc H. Plante
Carlos Leitaoet Philippe Couillard. THE CANADIAN PRESS/Jacques Boissinot

POLITIQUE.  Le député de Maskinongé, Marc H. Plante se dit satisfait des orientations budgétaires du gouvernement du Québec. 

Rejoint par TC Media, M. Plante a confié  que ce budget sera favorable notamment pour les agriculteurs.

«Nos agriculteurs pourront bénéficier de l’élargissement du soutien au drainage et au chaulage des terres. C’était une demande des producteurs et de l’UPA depuis plusieurs années. On a un budget en agriculture qui accorde 159 M$ pour des projets agricoles. Ça va permettre à nos producteurs de se développer davantage et de conquérir de nouveaux marchés», mentionne le député.   

Marc H. Plante rappelle que ce nouveau budget est également très positif pour les secteurs du tourisme, de l’éducation et de la santé.

«Il y a un réinvestissement massif en tourisme. En plus, l’ajout de crédits additionnels pour protéger la biodiversité du Lac-St-Pierre permettra d’assurer la durabilité des pêcheries. Il y a de l’ajout de personnel dans les écoles pour aider nos jeunes et en santé pour améliorer l’accès à des soins de qualité».

Le député de Maskinongé rappelle par ailleurs que la mise en place de l’appui aux initiatives de commercialisation pour les producteurs de boissons alcooliques et pour la tenue d’événements agrotouristiques représente un gain pour la région. «Notre Plan économique va permettre aux titulaires de permis de distillateur à vendre leurs produits sur les lieux de fabrication, pour consommation dans un autre endroit. Le gouvernement ajoute également des sommes supplémentaires pour aider ces artisans et distillateurs».

L’opposition officielle mécontente

Pour sa part, le Parti Québécois estime que le gouvernement libéral a complètement raté la cible en présentant un budget sans aucune mesure structurante pour la région.

«Les libéraux nous prouvent une fois de plus qu’ils ne comprennent tout simplement pas les besoins des régions. Bien que les budgets aient progressé en raison de l’ajout du Fonds d’appui au rayonnement des régions, ces montants ne permettent même pas de rattraper ce que nous avons perdu en matière de développement régional au cours des trois dernières années», indique Martin Beaudry, président régional du Parti québécois en Mauricie.
Ce dernier ajoute qu’aucune mesure ne vient aider au développement du dossier d’Internet haute vitesse en région. «Je suis extrêmement déçu de l’absence de vision des libéraux dans ce dossier. L’accès à cette technologie est devenu un service essentiel et, sans cet outil, les régions ne pourront pas se développer à leur plein potentiel. De plus, alors que nous devons composer avec de réels défis socioéconomiques, il n’y a rien dans ce budget pour les régions ressources, aucune mesure spécifique pour accroître leur attractivité. Le premier ministre s’était engagé, le 8 décembre dernier, à donner des garanties de prêt à l’industrie du bois d’oeuvre si le gouvernement fédéral ne le faisait pas. Or, il n’y a toujours rien pour nos 60 000 emplois en péril», déplore M. Beaudry.

Le Parti Québécois estime que ce budget est un budget d’année préélectorale. «Après trois ans de démolition, les libéraux promettent de rafistoler. Le gouvernement ne répare qu’en partie les dégâts faits dans les réseaux d’éducation, de santé et dans les poches des familles du Québec».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires