Dany Abbott offre un Noël magique aux enfants de Maskinongé

Daniel Birru dbirru@lechodemaskinonge.ca

Dany Abbott offre un Noël magique aux enfants de Maskinongé
L'équipe de Dessercom a contribué à faire passer un beau Noël aux enfants de la MRC de Maskinongé, avec Dany Abbott qui s'est déguisé en Père Noël. (Photo : Image foiurnie par Dany Abbott.)

Noël À l’approche de Noël, la compagnie d’ambulance Dessercom de Louiseville a entrepris des démarches pour monter des paniers de Noël à offrir à plusieurs familles dans le besoin, dans la MRC de Maskinongé. En raison partiellement de la pandémie de COVID-19 qui perdure et qui continue d’affecter l’ensemble de la population, Dany Abbott a pris l’initiative d’offrir des cadeaux aux enfants de Louiseville, pour qui il est essentiel de retrouver un semblant de vie normale, en ce temps des fêtes.

En tout, 20 paniers de Noël ont été livrés à plus de 50 enfants de la MRC, les 22 et 23 décembre. Dany Abbott a demandé à ses patrons de Dessercom d’investir de l’argent pour construire ces paniers. Il a réussi à obtenir 2000 $ de leur part, et est par la suite allé à la rencontre de différents épiciers du coin, dont Maxi, où il a pu amasser un autre 500 $ en s’associant avec Karine Trudel, directrice du Maxi de Saint-Boniface. Avec les 20 familles, Karine Trudel a par la suite décidé d’ajouter un autre 500 $ en carte-cadeau, soit 25 $ par famille. En plus des toutous qui accompagnaient chaque panier remis aux enfants, Dany Abbott s’est également assuré de remettre de la nourriture à chacune des familles qu’il tenait à venir en aide.

 » Dans chaque panier de Noël, on retrouvait de la dinde, du jambon, pâté à la viande, pâté au poulet, de la tarte au sucre, de la bûche de Noël, des chips, de la liqueur, des peanuts, du chocolat, bref tout ce qu’on peut retrouver sur une table de Noël. Puis on a aussi élevé ça au déjeuner du lendemain matin, donc des céréales, du lait, du fromage, du bacon, des œufs,  » explique M. Abbott, qui mentionne aussi que ces familles n’ont pas toujours le luxe de manger un gros repas à tous les jours, un élément crucial durant le temps des fêtes. Chaque panier contenait environ 250 $ de nourriture.

Les enfants de moins de 12 ans avaient droit à des jouets tels que des camions de pompiers, tandis que ceux entre 12 et 16 ans ont reçu pour leur part des écouteurs, des chargeurs de téléphone, qui rejoignait plus leur âge. Dany Abbott s’est également déguisé en Père Noël pour faire plaisir à ces enfants.

 » J’ai des mots qui m’ont été transféré de certains enfants, qui disaient que pour eux, le fait de voir le Père Noël était merveilleux. Il y a une petite fille qui m’a donné une carte, et je suis venu les yeux pleins d’eau: elle m’a demandé si j’étais le vrai Père Noël! C’était la première fois qu’elle voyait le Père Noël. Je me suis également fait dire par certaines de ces familles qu’avec la COVID, les plus jeunes d’entre eux n’ont pas eu la chance encore de le voir dans des centres d’achats, et les photos avec le Père Noël ne sont plus aussi courantes,  » explique Dany Abbott.

 » Comme paramédical, on fait beaucoup le tour dans des villes comme Louiseville, et on le sait qu’il y a beaucoup de familles démunies. En plus qu’avec l’école, qui a dû fermer plus tôt que prévu, j’ai parlé avec plusieurs enseignants, qui me disaient que la dernière journée avant les fêtes était supposée être un échange de cadeaux. Ils n’ont pas pu avoir cette chance-là finalement. « 

Pour le Noël 2022, M. Abbott voudrait commencer la préparation un peu plus tôt, vers le mois de novembre. Il voudrait avoir le temps de mieux préparer des équipes de bénévoles, et également faire des repas pour les personnes âgées. Il espère que les résidents des centres de soins de longues durées aient plus l’opportunité de recevoir des membres de la famille pour souper, car il croit qu’il était triste de les voir seuls pour la plupart cette année, en raison des restrictions sanitaires.

Dany Abbott tenait vraiment à remercier les nombreuses personnes qui l’ont accompagné au cours de cette initiative, notamment ses collègues à Dessercom et Audrey Scott-Lafontaine, qui ont tous travaillé de manière bénévole.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires