Danielle Beauregard: une femme de cœur

Danielle Beauregard: une femme de cœur
Danielle Beauregard, présidente de la FADOQ de Sainte-Ursule. (Photo : Pier-Olivier Gagnon)

SAINTE-URSULE. Les bénévoles sont devenus une denrée rare. Leur apport inestimable et indispensable contribue pourtant au bon fonctionnement de la communauté et de nombreux organismes qui font bien souvent la différence dans la vie des gens.

La Municipalité de Sainte-Ursule a profité de son Pique-nique des Ursulois, le 29 août dernier, pour rendre hommage à l’une de ses citoyennes pour qui l’implication sociale ne fait pas peur.

L’engagement et le dévouement de Danielle Beauregard ont été soulignés lors de la remise d’un certificat honorifique par l’Unité régionale de loisir et de sport de la Mauricie (URLSM) puisqu’elle est finaliste 2021 au volet régional du prix Dollard-Morin. « C’est une belle reconnaissance et j’en suis fière. J’avoue que j’étais un peu surprise. Je ne suis pas habituée à ça. Je préfère quand ça arrive aux autres. J’ai quand même une équipe avec moi. Mon conjoint m’aide beaucoup. Je ne m’implique pas pour recevoir des honneurs. J’ai simplement à cœur les aînés », confie-t-elle en toute humilité.

Rappelons que Mme Beauregard a déjà été nommée bénévole de l’année à Sainte-Ursule, en 2017.

Présidente de la FADOQ de Sainte-Ursule depuis près de 10 ans, Danielle Beauregard coordonne l’offre de service de son organisme. Elle organise des journées et soupers thématiques, de nombreuses activités, des voyages, en plus de coordonner les activités de la popote roulante. L’an dernier, elle est devenue représentante du secteur de Maskinongé pour la FADOQ, lequel regroupe 17 clubs. Elle siège aussi sur divers comités de la municipalité à titre de bénévole. « J’en fais beaucoup dans la municipalité, mais ça me fait plaisir. J’aime m’impliquer et donner du temps. Je le fais surtout pour l’amour de nos aînés. Je les aime. Nous avons un club très actif », mentionne-t-elle.

« Le bénévolat, c’est exigeant, mais j’aime ça. Je ne compte pas mes heures. Nos membres sont gâtés. Être présidente, c’est presque un travail à temps plein », admet l’Ursuloise.

Dès le début de la pandémie, Mme Beauregard a mobilisé quelques bénévoles de son club afin de briser l’isolement des aînés. Ils ont effectué des appels téléphoniques auprès des personnes de 70 ans et plus. Pas moins de 250 membres ont eu la chance de discuter avec ces bénévoles sur une base régulière. Ensuite, à l’occasion du temps des fêtes, la présidente s’est déguisée en mère Noël et a circulé dans le village afin de distribuer des présents à chacun des membres. Dernièrement, elle a apporté son soutien dans le cadre de la campagne de vaccination contre la COVID-19 en aidant ceux et celles qui éprouvaient de la difficulté lors de la prise de rendez-vous.

Femme de cœur et d’action, dynamique et à l’écoute des gens, Danielle Beauregard s’implique activement dans son milieu pour assurer le bien-être de la population et des aînés. Elle s’assure de mettre en place de nouvelles activités et d’ajouter de nouveaux services pour répondre aux besoins de ses 300 membres.

Un premier berce-o-thon

Les aînés n’ont pas eu bien des occasions de socialiser et de se rassembler au cours des derniers mois. Avec la pandémie, la plupart des activités de groupe et de financement ont été annulées à Sainte-Ursule, comme partout ailleurs. Maintenant que la situation s’améliore, la FADOQ relance tranquillement, mais sûrement ses activités. Elle organisait un premier berce-o-thon le 21 août dernier sur le balcon de la résidence de la présidente. Cette journée a permis d’amasser 1000 $ au grand bonheur des organisateurs. « Je n’en reviens pas. Il y a eu une belle participation. Les dons continuent d’entrer. Nos députés sont venus nous voir. Ça a été un beau succès. On devrait répéter ça l’an prochain », assure Mme Beauregard, en précisant que cette journée était agrémentée de prestations musicales. Les participants devaient débourser 5$ pour pouvoir se bercer pendant 30 minutes.

La FADOQ de Sainte-Ursule est actuellement en période de renouvellement des cartes de membre. Une carte coûte 25 $ pour un an. De ce montant, 10 $ vont directement au club local.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires